La mini cape en laine Somewhere

1-cape-laine-somewhere

Somewhere fait partie de ces enseignes que j’ai toujours appréciées même si je dois aussi reconnaitre de longues périodes d’infidélité haaaan !!!

Ceci dit, ce serait tellement ennuyeux de s’habiller dans une seule boutique.

Jeune mariée, je me souviens qu’on y allait pas mal avec mon poilu, lui qui est absolument phobique à toute forme de shopping, c’était bien commode. Un vendeur s’occupait de lui et j’étais peinarde sans avoir à subir ses spasmes d’impatience. Dieu qu’il est irritant dans ces cas là.

On ressortait avec des vêtements de qualité, bien coupés, dans de jolies matières naturelles et résistantes, aujourd’hui il porte encore une doudoune kaki sans manches de la marque, elle doit avoir au moins 16 ans, increvable la bestiole.

Par la suite je m’y suis moins retrouvée, probablement parce que je cherchais alors des pièces plus « fashion » et que la mode à petit prix me convenait mieux.

L’an dernier, à la faveur d’une petit cape en laine bouillie grise, je me suis à nouveau identifiée à Somewhere. Pas pour tout car leurs collections sont dans l’ensemble très classiques mais j’ai noté ça et là, une coupe, un détail et/ou une matière franchement sympas. De bons basiques intemporels, authentiques qui peuvent se mixer facilement et les promotions régulières rendent les prix accessibles.

Pour revenir à cette petite cape vraiment toute simple, proche d’un poncho, c’est justement sa coupe minimaliste qui la rend si géniale à porter.

Assez courte, elle permet des superpositions amusantes : au-dessus d’un gilet, pull, blouse, perfecto, robe…

Elle apporte je trouve une « dégaine » à une tenue passe-partout et pour ne rien gâcher, elle tient super chaud avec ses 70 % de laine. Aujourd’hui je ne l’ai pas quittée, un vrai réconfort !

En gris j’ai toujours autant de plaisir à la porter alors quand je l’ai vue dans cette teinte camel chinée, je ne vous fais pas un dessin… mais deux looks.

Même que la marque s’associe à moi pour faire gagner à l’une d’entre vous 100 euros de bon d’achat sur Instagram !

Continue reading »

Les nouveautés et réassorts de novembre sont en ligne !

2-blouse-adele-laine-chevrons-une-souris-dans-mon-dressing

Vendredi matin sous une pluie battante, me voilà partie sur l’autoroute avec ma p’tite bagnole pour récupérer ma commande de novembre.

Non seulement je suis toujours aussi terrorisée en voiture (encore pire en passagère, la vieille folle cramponnée qui pousse des cris d’hystéro vous l’imaginez ??!) mais alors par faible visibilité, entourée de poids lourds qui envoient la sauce, autant vous dire que j’ai les dents serrées.

Une fois arrivée sur place, misère la palette ! Comment on va faire rentrer tous ces cartons dans mon coffre ? J’avais pas vraiment pris la mesure des volumes que cela représentait, intelligent.

Là je dis vive les hommes qui ont le sens de l’optimisation sur ce sujet délicat (comme les veilles de départ en grandes vacances, voyez), ça tenait du miracle.

Le second miracle qui consistait à réquisitionner d’urgence un troisième homme (le mien) au déchargement n’a pas eu lieu, coincé en rendez-vous (bien joué !).

Tant pis, ils squatteront le couloir le temps d’amadouer mes ados, qui de toute évidence me réclameront un petit billet au passage pour ce convoi vers mon atelier.

Ce week-end était donc consacré au rangement, tri, contrôle, puis même opération sur les photos réalisées le vendredi après-midi afin d’être prête dimanche à envoyer la newsletter de l’e-shop, accompagnée d’une magnifique info-boulette, tellement plus drôle.

Au cours de l’inventaire, je réalise en effet qu’il manque deux petits cartons contenant les tailles 0 de la robe Garance et blouse Emma, damned, ça craint ! La feuille de livraison indique le contraire et je me vois mal enquiquiner mon sous-traitant un dimanche.

Allez, y’a plus grave, la newsletter part donc avec cette info et à peine 15 minutes plus tard, je sens que vous devinez la suite croustillante : les fameux cartons étaient juste à quelques mètres de moi dans un coin, oh la ballocharde ici ! Pour vous donner une idée, la news met environ 3 h pour parvenir à tous les destinataires et n’est bien entendu plus modifiable une fois que j’ai cliqué sur ce foutu bouton « envoyer maintenant ».

Bref, tout est en ordre ce soir sur l’e-shop (heureusement) et voici les dernières déclinaisons de la blouse Adèle, les retours de la robe Garance et blouse Emma en noir (dans les 4 tailles donc) ainsi que celui de la blouse Valentine à petits pois de l’hiver dernier.

Continue reading »

Le sac week-end personnalisable by Factory Chic !

1-sac-weekend-72-h-personnalisable-factory-chic

Depuis la création du « Trendy » en 2012, vous savez ce tableau personnalisable qui trône fièrement dans mon atelier (et peut-être aussi chez vous), mes copains fondateurs de Factory Chic ont montré qu’ils en avaient encore sous le capot pour proposer d’autres articles personnalisables, très complémentaires les uns des autres et bien utiles !

Les coussins en 2013, les transats en 2014 puis le grand cabas, le tote bag épais et les jolies pochettes en 2015, voilà qu’ils nous sortent ce qui précisément manquait à leur gamme : un grand sac week-end 72 h super costaud qui se ferme, d’une belle contenance pour partir quelques jours, bien fichu avec ses rangements intérieurs comme extérieurs et tout plein de chouettes détails !

Erika et Romain, ils n’aiment pas trop que je parle d’eux préférant rester discrets mais je vais quand même vous faire une petite confidence (avec leur accord of course !), en ce qui me concerne je continue de les trouver hyper audacieux et courageux dans leurs choix pros comme plus personnels.

L’année dernière ils avaient envie de se projeter différemment dans leur mode de vie de ch’nord mais leur entreprise encore toute jeune ne le leur permettait pas.

Du coup, ils ont envisagé un autre tournant dans leur aventure : « Notre métier, on peut le faire partout, et si on en profitait pour découvrir une autre région ?! ».

Avec leurs 3 enfants sous le bras et une flopée de cartons, ils sont partis s’installer au soleil et ne pigent rien lorsque leur dernier petit coco leur parle Catalan. Tout n’est pas si simple là bas mais je leur tire encore une fois mon chapeau, moi qui aurait un mal fou à opter pour un tel changement de vie familiale #vieillecroûte

Bref revenons à ce que j’ai envie de partager avec vous : non seulement ce sac WE tout frais du jour sur leur site mais aussi une autre nouveauté : le sac à bûches personnalisable.

De quoi envisager tout doucement quelques cadeaux de Noël et faire plaisir avec une vraie attention puisque vous êtes vous-même le créateur !

Et l’autre bonne nouvelle, c’est que j’ai la possibilité d’en faire gagner 2 sur Instagram !

Continue reading »

Les cachemires d’Acanthe

6-manteau-idano-pull-acanthe-snood-fausse-fourrure-la-redoute-boots-ash

Alimenter un blog, c’est un peu comme la cuisine, moins on en fait, moins on en a envie, vous trouvez pas ? (valable pour bien d’autres sujets, je vous laisse choisir le vôtre !).

Est-ce l’actu plombante ? La météo du même registre ? Les journées beaucoup trop courtes en lumière ?

Toujours est-il que je dois bien reconnaitre avoir parfois moins de courage à venir par ici pour préparer un article qui va me bouffer facile 1/2 journée alors qu’Instagram fait de plus en plus le job même s’il est aussi très chronophage ce fourbe, puisque quotidien.

Ouh la la, bonjour la bonne humeur ! Ressaisis-toi cocotte !! Et c’est pas comme si je m’étais chauffé le boule au soleil pendant les vacances scolaires hein !

Allez, on inverse pour ne garder que la version positive #onycroit :

L’actu, on ne peut hélas pas la changer du côté de nos compatriotes ricains mais c’est peut-être l’occasion pour nous petits français de réfléchir un peu mieux et/ou autrement sur ce qui se profile en mai 2017 ? Je sais c’est très naïf et de toutes les façons pas mon rôle d’aborder ce sujet délicat ici, on ferme la parenthèse !

La météo tristoune, l’hiver, le froid, la nuit qui tombe à 16h30, les enfants ronchons (ou nous, soyons honnêtes) certes, mais :

– A nous le gras qui demande zéro préparation : raclette je crie ton nom (1 fois par semaine, c’est le tarif pour avoir la paix) ou la soupe qui cuit toute seule dans le momo et tous ces plats qu’on laisse mijoter sans effort.

– A nous le cocooning au coin du feu avec un chocolat chaud – thé – verre de pif – coupe de champ’ – bouquin – tricot… (tout en même temps si on veut !)

– A nous la maille réconfortante, celle qui nous réchauffe le corps (et le cœur) et là vous me voyez venir comme un poids lourd, je parle bien sûr du cachemire et en particulier ceux d’Acanthe dont je raffole depuis 3 ans déjà, à la fois par leur douceur et aussi leurs coupes qui changent de ce qu’on voit ailleurs, sans se démoder et résistants, rien que ça.

Je pense notamment au modèle « poncho » avec sa coupe boite extra-large et manches ajustées, je les ressors chaque année avec le même plaisir.

Cette saison, tout en conservant leurs « classiques », ils ont sorti de nouveaux modèles géniaux, dont deux sur lesquels j’ai complètement craqué, impossible de ne pas vous les montrer en détail !

Et comme c’est encore un luxe de s’offrir cette belle matière, j’ai aussi un bon plan pour vous, eh eh !

Continue reading »