La joie des travaux, acte 2

Une souris dans mon dressing

Vu comme ça, on pourrait penser que ça y est, fini les travaux et la poussière, place à la déco !

Ben non en fait, cette photo est trompeuse, j’ai juste voulu brûler les étapes hier après-midi, en remontant diverses bricoles de la cave, il a fallu ranger fissa pour libérer l’espace et accueillir l’équipe ce matin à 7 h.

En revanche, j’ai une cuisine ! Une vraie qui tabasse avec des tiroirs qui coulissent tout seuls et plein de placards pour ranger des tonnes de trucs plus ou moins indispensables  »chéri, t’énerve pas, j’ai besoin de ce vase à portée de main, comment ça il sort une fois par an ? ».

Drôle de sensation cet espace tout neuf, comme si on m’avait prêté un beau jouet et qu’on allait bientôt me le reprendre, bon peu à peu je me l’approprie et m’extasie sans arrêt, le kiff !

On a aussi une cheminée, ah ce rêve depuis 14 ans de se chauffer le boule dans cette ambiance super cocoon de buches crépitantes (aussi pour la côte à l’os, cela va sans dire), pour le moment, on a le droit de l’admirer, première flambée dans 15 jours !

Les gros postes ont donc considérablement avancé, il reste encore une bonne partie des sols à poser (parquet et carrelage cuisine) , divers placos = poussière blanche insidieuse, peinture…

On fait un petit tour du propriétaire ?

Continuer la lecture

La robe Inès et ses vestes (-10% sur tout le e-shop)

Robe Inès Une souris dans mon dressing

Rhoooooo, dites-donc, merci heiiiiin !!!! Vraiment sympa votre accueil sur la petite vidéo, chaud dans mon cœur vos réactions positives et enthousiastes ! Mon papa était très fier de sa fille qui passe sur Antenne 2, non mais papa quoi !

A ch’baraque, c’est toujours autant le chantier (la cuisine est posée, révolution !!), et vous savez ce qu’il me sort le Michel l’autre jour, toujours prompt à la petite blague celui-là : « ben, mam’zelle, ça te va bien la robe ! » pour enchainer avec un « t’es mieux qu’en pantalon ».

A 7h du mat’ (heure d’arrivée quotidienne de nos 2 costauds depuis 3 semaines déjà) et à moitié réveillée, ça donne le ton.

C’est vrai que le jean demeure mon uniforme de prédilection, que j’adore porter avec… une veste (pour changer).

Le week-end dernier, j’ai fait mon switch annuel de penderie et retrouvé justement avec joie mes petites vestes du printemps-été, tout en conservant celles qui peuvent se porter en toutes saisons.

Et ma foi, certaines s’entendent pas trop mal avec ma petite robe Inès, bon les jambes nues blanchettes, c’est encore un peu tôt, j’enfile donc ce matin des collants effet « peau bronzée », ils ont tenu 4 h ces couillons et pas de remplaçant bien sûr.

Alors ce sera quelques photos en collants noirs, voile tout de même (opaques, c’est psychologique, je peux plus)

Continuer la lecture

Une souris dans la télé

Une souris dans mon dressing France 2 (640x498)

Mi-mars dernier,  je reçois un mail dingue : une journaliste/chroniqueuse sur le plateau de l’émission « C’est au programme » (animée par Sophie Davant) me sollicite pour participer à un tournage à Lille la semaine suivante, oh la la !!!

Malgré ma trouille d’avoir l’air complétement stupide, tendue comme un string, avec un bout de persil dans les dents et je ne sais quoi encore d’affreux, impossible de laisser passer une occasion pareille de vivre une expérience pas courante mais aussi de gagner un peu de visibilité.

Afin de préparer le D-Day, j’avais pour mission de sélectionner deux boutiques, typiquement ch’tis, et les contacter pour avoir leur accord, trop dur le job.

Nos divers échanges préalables avec Sophie Brafman sont cools et sans chichis, le simple fait d’avoir un rôle à jouer dans la préparation me met tout de suite plus à l’aise.

J’ai envie de lui montrer les belles facettes de Lille (ras-le-bol des clichés misérables sous la drache) et ça tombe bien, elle a bien envie de les découvrir aussi.

Rendez-vous le vendredi 21 mars dernier, il pleut des cordes après 15 jours de temps extraordinaire, mince, pas de pot !

On commence par s’installer sur une terrasse chauffée de la place Rihour avec pour objectif de « décrypter  » les looks des lilloises. Mais alors un matin sous la flotte en fin de semaine, c’est plutôt le festival de collégiens anglais-néerlandais et autres touristes que de minettes lookées.

La pluie fait place aux éclaircies, ça commence à circuler, on papote comme des copines (genre), j’en oublie presque la présence du cadreur et de l’ingé son avec sa grande perche en moumoute.

Après une moule-frites, il est temps de rejoindre les boutiques.

  Continuer la lecture

La veste Roseanna pour Monoprix

Veste Roseanna X Monoprix

Comme un bon nombre de minettes, j’ai attendu de pied ferme la collection Roseanna pour Monoprix lancée officiellement ce mardi 1 er avril, et pourtant déjà dispo en ligne quelques jours avant sur certains modèles.

Parmi les visuels aperçus depuis quelques mois, une pièce et une seule me faisait de l’œil (sans plus les fleurettes pour ma part) : la veste avec un imprimé venu tout droit de l’espace, ou des rideaux de mémé, on encore façon hyène, cet animal si sympathique.

Moi toute contente de trouver la dernière à ma taille en compagnie de ma cops Juliette qui valide, je fais mon intéressante sur Instagram en postant une petite photo à la va-vite.

Bon sang, ce bout de tissu qui sort un peu de l’ordinaire fait parler de lui, et pas vraiment en bien. C’est vrai qu’il n’est ni passe-partout, ni intemporel, sans parler du risque de s’en lasser au bout de quelques mois, à prendre aussi en compte.

Du coup, influencée par la somme d’avis négatifs, j’ai douté dans un premier temps : suis-je capable de l’assumer ? Et si c’était du H&M ou Zara, est-ce que je lui aurais prêté la même attention ?

Faut être honnête : NON. L’effet marque y est pour beaucoup, je PEUX m’offrir une pièce Roseanna, qui me PLAIT.

Réessayée au calme à la lumière du jour, je change de fusil d’épaule et décide de lui laisser sa chance : sa coupe est vraiment nickel, le tissu lumineux avec ses petits fils lurex discrets, des finitions impeccables, peut-être un petit bémol sur la doublure blanche, je l’aurais davantage vue coordonnée aux revers noirs du devant.

Côté association, elle ne me semble pas non plus si compliquée que ça, avec juste un petit slim, un top basique blanc ou noir et des Converse basses, ma foi, je lui trouve une dégaine intéressante la petite.

Malgré tout, je peux comprendre que ça puisse être effrayant hein !

Continuer la lecture

Page 1 sur 214123Dernière page »

Newsletter

Archives

Blog commercialisé par :