Trench addict !

Trench Grain de Malice 1

Hey on dirait que ça devient bon côté météo ! Certes nous autres pauvres ch’tis-mal-lotis, on fait pas trop les marioles en criant victoire mais ce qui est pris est pris et au moins on savoure !

En cette période où il fait encore bien frais matin et soir, l’un de mes plus grands plaisirs vestimentaires, c’est de porter un trench (oh la la !!). Fort commode aussi quand il pleut.

Avec un trench sur le dos, il y a ce petit-je-ne-sais-quoi de chic et désinvolte à la française, ça va avec tout à n’importe quel âge, pratique quoi !

Dans ma penderie, j’en ai plusieurs :

– un beige/mastic de facture trèèès classique (je ne le porte pas souvent mais il a cet avantage d’être indémodable donc à garder forever and ever)

– un noir fluide (celui que je porte le plus, ses larges emmanchures permettent de passer dessous un gros pull, gilet ou même un perfecto)

– Un gris clair (que j’adore mais pas facile-facile à associer)

– un très long, très fluide beige/taupe (acheté chez Pimkie en février (la drôle d’idée), porté une seule fois, il lui faut 15 degrés minimum car pour le coup, pas moyen d’y glisser un pull)

– et le petit dernier ici présent en lin aspect chambray (même combat que le précédent, assez fin et non doublé, des températures clémentes sont nécessaires à sa survie hors du placard).

Sa provenance sort un peu des enseignes que j’ai l’habitude de fréquenter et j’avoue que ça fait du bien de temps en temps de moins « moutonner » en me précipitant chez Zara et consorts après avoir vu tel ou tel truc sur Instagram #jeplaidecoupable

Là si je vous dis Grain de Malice, ça vous parle ? Oui ? Pas du tout ? Oui mais au secours ?!!

Photos d’abord et après je vous livre sincèrement mon ressenti !

Continue reading »

Valentine et Anna sont en ligne !

Blouse Valentine Une souris dans mon dressing 3

Il est coutume de dire « en avril, ne te découvre pas d’un fil », nos grands-mères avaient le don de le répéter du début à la fin du mois, même quand le thermomètre semblait dire « c’est bon, les gars, retirez vos pulls ! ».

Dans les faits, on n’a qu’une envie à cette période : sortir les petites tenues, les blouses légères et surtout abandonner les chaussettes !

Pour ma part, j’ai déjà eu l’immense chance d’en profiter à 1000 % pendant ma semaine de vacances sous le soleil marocain (#grossecrâneuse) et je reviens donc requinquée à bloc pour vous présenter mes dernières petites créations, enfin plus exactement des déclinaisons de modèles que vous connaissez peut-être déjà.

D’abord Valentine, vous étiez nombreuses à l’avoir adoptée cet hiver et en ce qui me concerne, c’est sans doute celle que je porte le plus souvent, parce qu’elle va avec tout (pratique les matins sans inspi) et parce qu’elle apporte un petit style à une tenue toute basique avec sa coupe trapèze et ses détails de poignets (minute autosatisfaction, rhooo l’autre ici !).

Je me suis attachée à trouver un tissu de saison qui soit bien sûr agréable à porter, en crêpe avec un joli tombé fluide et le petit bonus : ne nécessite aucun repassage, la blouse sèche en quelques heures sur cintre, du prêt-à-(re)porter dès que l’envie s’en fait sentir !

Côté couleurs : du peps’ (orange soutenu), du tendre (rose) et des classiques intemporels écru et marine.

Quant à Anna, il y a toutes celles qui ont eu un coup de cœur, confirmé une fois sur elles (rien ne peut me faire plus plaisir évidemment) mais hélas aussi quelques déçues freinées par l’ampleur de la basque froncée, c’est malheureusement le jeu et j’entends que ce type de coupe assez large sous la poitrine peut ne pas faire l’unanimité ou convenir à toutes les silhouettes, ce serait gonflé de prétendre le contraire !

Du coup, il fallait trouver un compromis pour conserver ce modèle, dont le style est très différent de la blouse Valentine, ne serait-ce qu’avec sa longue encolure en V.

J’ai donc retenu l’indémodable plumetis qu’on aime pour sa fraicheur et sa légèreté, c’est mignon et féminin, une valeur sûre ! (s’agissant de 100% coton, il y aura un petit coup de fer à donner pour une blouse nickel mais si on aime les tissus au froissé naturel, on peut ne pas se donner cette peine)

Comme ce tissu est plus fin que la précédente version, les fronces le sont également et donc moins d’ampleur.

3 coloris sont proposés : blanc, noir et un joli bleu que je n’arrive toutefois pas à définir, disons entre marine et indigo.

A priori, chacun des coloris sur les photos est fidèle (de légères nuances peuvent subsister d’un écran à l’autre), je vous laisse les découvrir !

Continue reading »

Aperçu des nouveautés d’avril !

Blouses Anna plumetis Blouses Valentine

Vous aviez beaucoup aimé la blouse Valentine cet hiver, la voici de retour dans une nouvelle déclinaison printemps-été en crêpe souple au tombé fluide et 4 coloris : rose tendre, écru, bleu marine et orange soutenu !

La blouse Anna prend elle aussi une allure estivale, déclinée cette fois dans un tissu plumetis léger, intemporel et toujours féminin, en 3 coloris : blanc, bleu et noir.

Elles seront en ligne sur l’e-shop ce mercredi 20 avril à 20 h et je serai très heureuse de vous les présenter plus en détail !

Body or not body ?

Body Rouge Gorge Lingerie 1 (600x800)

Il fut une période pas si lointaine où la lingerie et moi, ça faisait deux, je n’y attachais aucune espèce d’importance et du coup zéro plaisir accordé à ce type d’achat, c’était ni plus ni moins du fonctionnel qu’on remplace de temps en temps comme des filtres d’aspirateur, je vous vends du rêve hein !

Mon placard (dans ce domaine) se résumait donc à des culottes basiques en pur coton (achetées de préférence en lot de 4 pour tenir un moment) et soutifs du même registre.

Progressivement et sans raison, j’y ai pris goût, serait-ce la cri-crise de la quarantaine ?!!

Un petit bout de dentelle par ci, un peu de microfibre (trop confortable !) par là et j’ai enfin jeté les plus moches, celles que j’appelle les « culottes de fins de mois difficiles » #miam

Cet hiver, j’ai même fait l’acquisition de mon premier body, quelle histoire ! Vous vous rappelez ? C’est bien simple je l’ai porté une seule fois, en cause beaucoup d’inconfort avec les pressions de l’entrejambe situées pile au milieu de la salle des fêtes, dommage parce qu’il était joli et même si personne ne le voyait (sauf mon mari), je dois reconnaitre qu’au final c’est très agréable de porter de la lingerie un peu féminine (mais pas trop affriolante non plus !).

Je n’avais pas dit mon dernier mot sur le body et un jour ou l’autre, je trouverais le « parfait », celui dans lequel on est bien, le plus flatteur possible pour la silhouette (tant qu’à faire) avec une jolie dentelle qui ne gratte pas.

Et tiens voilà que j’ai l’occasion de tester quelques articles de la dernière gamme « Reine » de la marque Rouge-Gorge à base de dentelle exclusive et micro-fibre. Au mieux, je découvre une pépite et au pire, je fais l’économie d’un potentiel achat raté, allons-y !

Et vous savez quoi ? Le body que vous voyez là est encore mieux qu’une pépite, je le porte aujourd’hui même et je m’y sens divinement bien, une vraie bonne surprise !!

Je vous explique…

Continue reading »