Les nouveautés de mai sont en ligne :)

Créations Une souris dans mon dressing

Depuis février, j’essayais de mettre au point une robe pour ce printemps-été. En vain.

J’ai d’abord tenté à plusieurs reprises une déclinaison de la blouse Valentine comme plusieurs d’entre vous me l’avait suggéré cet hiver et manque de bol, chacun de mes protos atterrissait invariablement à la poubelle, le truc pas vexant !

Complètement dépitée/frustrée/self-estime à 0, je suis passée à autre chose et vous avez alors découvert la blouse Anna qui m’avait elle aussi donné des suées froides avant de parvenir à ce que j’avais en tête.

Et puis un matin en m’habillant, j’ai enfilé par mégarde Anna à l’envers et là, ça m’a fait tilt ! Le décolleté en V dans le dos était nickel et la pointe se positionnait pile au-dessus du soutien-gorge, la voilà ma robe d’été !

Bon, il fallait tout de même reprendre entièrement le patron pour ajuster davantage la carrure de façon à ce que le dos reste bien en place, de même pour la poitrine, échancrer aussi l’encolure devant.

Quant à la base, je souhaitais moins d’ampleur, les fronces s’y prêtant mieux à mon goût sur une blouse que sur une robe.

De tâtonnement en tâtonnement, j’ai retenu les plis plats qui lui apportent une certaine fluidité et du mouvement tout en permettant de maitriser le volume.

Garance est ainsi née, sacré accouchement !

Elle est donc plutôt habillée, parfaite pour nos événements festifs de la saison : mariage, communion, baptême… Disponible pour le moment dans un seul coloris noir en crêpe souple au tombé fluide, il suffit de lui ajouter des accessoires colorés pour la rendre plus pimpante.

Au quotidien, elle se fera décontractée avec des sandales plates ou des baskets.

Ensuite, je vous présente Léa, une blouse « petit volume », c’est-à-dire un peu plus courte que d’habitude avec moins d’ampleur, soit une coupe plutôt droite animée d’une basque plissée ainsi qu’aux bas de manches 3/4.

Elle s’inscrit dans la lignée de précédents modèles, certaines reconnaitrons peut-être l’esprit de Philomène lancée en mars 2013.

Côté tissu, j’ai sélectionné une popeline 100% coton, avec une belle tenue nette. Ses fines rayures (gris clair ou gris foncé) apportent un coup de frais à nos tenues et s’accordent avec à peu près tout, l’avantage d’une couleur neutre. On joue tantôt la douceur avec un bas clair, tantôt un look plus contrasté avec un pantalon/jupe/short de couleurs vive.

Photos ?

Continue reading »

Aperçu nouveautés de mai !

Créations Une souris dans mon dressing

En mai fais ce qu’il te plait dit-on !

Côté vestiaire estival, on ne va pas se gêner pour se faire plaisir justement : blouses légères ou robe plus habillée, voilà ce que j’ai eu envie de vous proposer.

Léa, c’est la petite blouse « facile » qui nous accompagne au quotidien, sa basque courte animée de plis plats devant et dos ainsi qu’aux bas de manches lui procurent un léger effet « peplum » avec un volume maitrisé. Et son joli coton à rayures dans l’air du temps donne un coup de frais à nos tenues les plus basiques.

Et pour un évènement particulier ou simplement faire la belle au bureau, Garance rime avec élégance et ultra-féminité ! Son décolleté en V dans le dos (compatible avec un SG classique), ses jeux de plis devant et dos ainsi que ses finitions aux poignets en font une petite robe qui nous habille en un clin d’œil.

Elles seront en ligne ce dimanche 15 mai à 18h00 et je me réjouis de vous les présenter en détail !

Belle fin de semaine à toutes !

Trench addict !

Trench Grain de Malice 1

Hey on dirait que ça devient bon côté météo ! Certes nous autres pauvres ch’tis-mal-lotis, on fait pas trop les marioles en criant victoire mais ce qui est pris est pris et au moins on savoure !

En cette période où il fait encore bien frais matin et soir, l’un de mes plus grands plaisirs vestimentaires, c’est de porter un trench (oh la la !!). Fort commode aussi quand il pleut.

Avec un trench sur le dos, il y a ce petit-je-ne-sais-quoi de chic et désinvolte à la française, ça va avec tout à n’importe quel âge, pratique quoi !

Dans ma penderie, j’en ai plusieurs :

– un beige/mastic de facture trèèès classique (je ne le porte pas souvent mais il a cet avantage d’être indémodable donc à garder forever and ever)

– un noir fluide (celui que je porte le plus, ses larges emmanchures permettent de passer dessous un gros pull, gilet ou même un perfecto)

– Un gris clair (que j’adore mais pas facile-facile à associer)

– un très long, très fluide beige/taupe (acheté chez Pimkie en février (la drôle d’idée), porté une seule fois, il lui faut 15 degrés minimum car pour le coup, pas moyen d’y glisser un pull)

– et le petit dernier ici présent en lin aspect chambray (même combat que le précédent, assez fin et non doublé, des températures clémentes sont nécessaires à sa survie hors du placard).

Sa provenance sort un peu des enseignes que j’ai l’habitude de fréquenter et j’avoue que ça fait du bien de temps en temps de moins « moutonner » en me précipitant chez Zara et consorts après avoir vu tel ou tel truc sur Instagram #jeplaidecoupable

Là si je vous dis Grain de Malice, ça vous parle ? Oui ? Pas du tout ? Oui mais au secours ?!!

Photos d’abord et après je vous livre sincèrement mon ressenti !

Continue reading »

Valentine et Anna sont en ligne !

Blouse Valentine Une souris dans mon dressing 3

Il est coutume de dire « en avril, ne te découvre pas d’un fil », nos grands-mères avaient le don de le répéter du début à la fin du mois, même quand le thermomètre semblait dire « c’est bon, les gars, retirez vos pulls ! ».

Dans les faits, on n’a qu’une envie à cette période : sortir les petites tenues, les blouses légères et surtout abandonner les chaussettes !

Pour ma part, j’ai déjà eu l’immense chance d’en profiter à 1000 % pendant ma semaine de vacances sous le soleil marocain (#grossecrâneuse) et je reviens donc requinquée à bloc pour vous présenter mes dernières petites créations, enfin plus exactement des déclinaisons de modèles que vous connaissez peut-être déjà.

D’abord Valentine, vous étiez nombreuses à l’avoir adoptée cet hiver et en ce qui me concerne, c’est sans doute celle que je porte le plus souvent, parce qu’elle va avec tout (pratique les matins sans inspi) et parce qu’elle apporte un petit style à une tenue toute basique avec sa coupe trapèze et ses détails de poignets (minute autosatisfaction, rhooo l’autre ici !).

Je me suis attachée à trouver un tissu de saison qui soit bien sûr agréable à porter, en crêpe avec un joli tombé fluide et le petit bonus : ne nécessite aucun repassage, la blouse sèche en quelques heures sur cintre, du prêt-à-(re)porter dès que l’envie s’en fait sentir !

Côté couleurs : du peps’ (orange soutenu), du tendre (rose) et des classiques intemporels écru et marine.

Quant à Anna, il y a toutes celles qui ont eu un coup de cœur, confirmé une fois sur elles (rien ne peut me faire plus plaisir évidemment) mais hélas aussi quelques déçues freinées par l’ampleur de la basque froncée, c’est malheureusement le jeu et j’entends que ce type de coupe assez large sous la poitrine peut ne pas faire l’unanimité ou convenir à toutes les silhouettes, ce serait gonflé de prétendre le contraire !

Du coup, il fallait trouver un compromis pour conserver ce modèle, dont le style est très différent de la blouse Valentine, ne serait-ce qu’avec sa longue encolure en V.

J’ai donc retenu l’indémodable plumetis qu’on aime pour sa fraicheur et sa légèreté, c’est mignon et féminin, une valeur sûre ! (s’agissant de 100% coton, il y aura un petit coup de fer à donner pour une blouse nickel mais si on aime les tissus au froissé naturel, on peut ne pas se donner cette peine)

Comme ce tissu est plus fin que la précédente version, les fronces le sont également et donc moins d’ampleur.

3 coloris sont proposés : blanc, noir et un joli bleu que je n’arrive toutefois pas à définir, disons entre marine et indigo.

A priori, chacun des coloris sur les photos est fidèle (de légères nuances peuvent subsister d’un écran à l’autre), je vous laisse les découvrir !

Continue reading »