Essentiels de rentrée

Veste, jean et marinière Zara

La rentrée scolaire, c’est fait, pfffiouuu !!! J’espère que cette épreuve (n’ayons pas peur des mots) s’est bien passée chez vous, grands comme petits !

Non sans mal ici, voire sans drame pour ma grande cocotte, séparée pour la première fois depuis 9 ans de sa meilleure copine pour son entrée en 5ème, un peu violent sur le coup et cœur de maman tout serré de voir sa fille aussi effondrée que déstabilisée, c’est la jungle le collège !

Reprenons nos esprits, that’s life après tout, elle en verra d’autres et je lui fais confiance pour tirer parti de cette nouvelle expérience (elle a adoré mes arguments de boring mum, pensez-donc !).

Les deux autres comme une lettre à la poste, oh joie des retrouvailles avec les devoirs (qui veut mon tire-au-flanc ?), les bouquins à recouvrir (cette année je délègue, ils sont pas manchots), les circulaires et autres dates de réunions multiples qui plombent l’agenda en deux secondes, plus de doute, les vacances semblent déjà loin derrière.

Alors franchement, toutes ces émotions ne justifient pas à elles seules une rapide virée chez l’espagnol (sans enfants, hiiii !) ?

Y’en a marre d’acheter des baskets de sport et des yoggings, moi aussi j’ai droit à mes fournitures !

Continuer la lecture

Blue (+ résultats concours Un oiseau sur la branche)

Jupe Zara, chemsie jean Pimkie, débardeur Camaïeu

Alleluia ! Le soleil est revenu, premier déj’ de la semaine DEHORS et forcément, le cuissot peut à nouveau prendre l’air.

Bon, on va pas trop la ramener non plus, la drache fait déjà son come back demain, la barbe !

Ce qui est pris est pris alors autant en profiter vite pour extraire du placard des petites choses (trop) peu portées, comme cette jupette achetées au début du printemps qui n’a connu que des collants bien opaques, mais pourquoi elle était pas dans ma valise celle-là ?

A vrai dire, comme elle pesait déjà un âne mort, faite puis défaite 8 fois au cours des vacances, quelques sacrifices se sont imposés…

Bref, petit billet rapido avec le look du jour donc, sans rien de neuf (mais quelques targets en vue, ah les envies de rentrée), ainsi que les noms des 2 gagnantes !

Continuer la lecture

Concours de rentrée avec Un oiseau sur la branche !

Bijoux Un oiseau sur la branche

Lardon 1 : « maman, j’ai plus un seul jean, faut ABSOLUMENT que tu m’en achètes !!! »

Lardon 2 : « maman, j’ai besoin d’un tablier pour la chimie, de baskets pour le sport et j’ai plus rien à me mettre !!! »

Lardon 3 : « si t’achètes des trucs aux 2 autres, moi aussi j’veux un nouveau sweat et des baskets, mes pieds, ils ont trop grandi !!! »

En cœur chaque jour : « qu’est-ce qu’on mange ce midi ??? et ce soir ??? » Pour entendre un magistral « beurk » à chaque fois, merci les choux, comme je vous aime !

STOOOOOOP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et pour parfaire ce tableau idyllique, la boite aux lettres regorge d’enveloppes toutes plus sinistres les unes que les autres : factures, PV, impôts… les réjouissances de rentrée quoi !

A une exception près qui m’a redonné un large sourire : le petit paquet garni en direct d’Un oiseau sur la branche.

Notre fée Frédérique propose de gâter également deux d’entre vous en remportant le bijou de votre choix, c’est pas une rentrée qui s’annonce déjà plus excitante ?

Ah, elle dépote la nouvelle collection de Shlomit Ofir ! Complétement renouvelée à chaque saison, la créatrice a axé cette fois son travail autour de cordes bombées à la main dans son atelier, que l’on retrouve sous forme de colliers et bracelets très graphiques, mais aussi des bijoux aux accents Art Déco avec de l’émail (toujours peint à la main) et dans une multitude de coloris.

De mon côté, j’avoue un faible pour les bijoux fins depuis quelques temps, en particulier pour jouer les accumulations, call me Barracuda hé hé !

Continuer la lecture

Bien au frais, la (Fonzy) tropézienne !

Robe Fonzy Ba&sh

Voilà, c’est fini, 4 magnifiques semaines au soleil qui ont pourtant filé comme pour rire, un classique, merci encore à nos potes d’avoir invité la famille Tuche (ici présente) à l’Ile d’Yeu, au Cap Bénat et à Cavalaire et se terminer par une petite semaine à Pierrefeu, on était gâtés pourris, cela dit on ne se lasse pas de la glacière/parasol on the beach.

L’heure de la reprise a sonné, évidemment sous le signe d’une météo bien tristounette, sans surprise non plus de ce côté là fin août mais restons optimistes, Evelyne nous annonce un gros mieux dans les jours à venir !

Aujourd’hui, je suis malgré tout fin heureuse de vous retrouver ici avec une petite folie chino-tropézienne : la robe Fonzy de Ba&sh que je reluquais depuis belle lurette sans réussir à passer à la caisse, car bien jolie certes mais une vraie blinde à mon goût pour ce que c’est.

Autant les Rondini de l’été dernier avaient un peu plus de sens, fabriquées sur place avec tout le charme de la petite boutique désuète, et reportées à toutes les sauces pendant les vacances, elles ne bougent presque pas.

Comme si je manquais de robes (noires) en plus, mais que voulez-vous, mettez-moi un beau soleil, une déconnexion complète avec le quotidien (et accessoirement la réalité de mon budget) et je ne réponds plus de rien.

Ce qui est fait est fait hein ! Je tâcherai d’améliorer son cost per wer (excellent copyright bien connu de Balibulle) tout au long de l’année, avec ce bon petit goût de vacances lié au souvenir de l’achat.

En l’enfilant ce matin sur jambes nues, j’ai légèrement surestimé ma résistance au thermomètre automnal, moi forte, moi ignorer la pluie, moi tenir bon !

Quoique attraper des miasmes dès le retour serait un peu ballot, vite des couches supplémentaires !

Continuer la lecture

Newsletter

Archives

Blog commercialisé par :