Double emploi (tenue de fêtes inside !)

Tenue de fêtes une souris dans mon dressing 1

Vous le savez, me mettre sur mon 31 avec tout l’attirail, c’est pas exactement mon sport favori.

D’abord en raison du contexte au moment de Noël : le « dress code » dans nos familles respectives est plutôt décontracté, pour ne pas dire carrément campagnard dans la mienne (rien de péjoratif, c’est juste pour vous situer le cadre), alors bien sûr on va quand même se fendre d’un petit effort mais on sera aux antipodes de la robe de soirée et costard complet pour les hommes.

Et puis y’a rien à faire, le naturel revient toujours au galop même si je trouve certaines tenues sophistiquées vraiment canons sur d’autres.

A une robe très habillée que je risque de porter maxi 3 fois en deux ans (et me lasser), je préfère de loin piocher une base dans mon placard que je porte facilement et « transformer » une tenue quotidienne décontractée en quelque chose d’un peu plus chic grâce à des accessoires et une jolie veste par exemple.

Et chacun d’eux pourra être introduit à nouveau dans d’autres looks pour des effets différents, voilà ce que j’aime : du multi-usages !

Côté accessoires, j’ai répondu positivement à Sarenza qui me mettait au défi de composer ma tenue à partir d’une paire de chaussures et d’une pochette de mon choix, banco !

Miracle absolu sur les salomé Jonak : j’y étais (presque) aussi bien que dans mes boots plates ou baskets habituelles ce samedi soir pour le Noël belle-famille, portées pieds nus par 14 degrés (normal un 19 décembre !), aucune douleur, ni gêne quelconque liée à la cambrure, le pied quoi (huhuhu !).

La pochette, sans rire, elle tabasse ! Entièrement rebrodée de perles recto/verso, elle fait quasi le boulot à elle toute seule et pourra être recyclée sans problème par la suite avec ses coloris neutres.

Enfin la veste longue, un peu trench dans l’esprit, j’ai complétement craqué pour son dos plissé, parfaite pour relever une tenue basique, petite folie dégotée sur le site de COS, sont forts ces suédois !

Pour le reste, c’était tout simplement ma tenue d’hier, associée à un gilet, des boots et un sautoir à la place du head-band.

Continue reading »

Les nouveautés de décembre sont en ligne !

Créations Une souris dans mon dressing (640x640)

Vous avez été nombreuses en novembre à vous laisser séduire par Valentine et rien n’est plus gratifiant pour moi que d’entendre ou lire vos avis/messages tels que : « je me sens jolie dans cette blouse et en plus elle cache mes petites rondeurs ! », « les détails sont soignés« , « tissu agréable, beau tombé« …

Petit bémol cependant pour celles dont la stature est inférieure à 1m60, je reconnais que la longueur est plutôt généreuse pour une blouse et je note de proposer des modèles un peu plus courts en 2016 (pas trop non plus, les grandes seront déçues à leur tour, aaarf pas simple de trouver le bon compromis !).

Pour décembre, j’ai choisi ce velours milleraies qui présente plusieurs avantages : 100% naturel, léger et chaud à la fois avec un tombé net (la précédente version a un tombé fluide), résistant et facile d’entretien puisqu’il s’agit d’un coton mais demande tout de même un petit effort de repassage (comme les chemises de vos hommes !) et enfin j’aime beaucoup son côté intemporel et élégant, un vrai classique !

Avec toutes ces vitrines qui regorgent de pièces plus scintillantes les unes que les autres, j’étais tentée de proposer une version très glitter mais avec du recul, c’est aussi le genre de vêtement  qui risque d’être périmé après les fêtes, on en a moins envie et hop au fond du placard jusqu’au réveillon suivant !

Je me suis donc limitée à une petite touche brillante aux poignets avec cette fois du passepoil lurex argenté, l’objectif étant de la porter tout l’hiver comme un vêtement multifonctions : tantôt décontracté en jean/boots/baskets, tantôt plus habillé avec une petite jupe près du corps et une flopée d’accessoires.

A l’approche des fêtes, j’en ai profité pour composer justement quelques tenues un peu plus habillées qu’à mon habitude, j’espère que ça vous plaira ! (rien de très sophistiqué, vous me connaissez hein !).

Continue reading »

Aperçu nouveautés de décembre (et petit concours de Noël sur Instagram !)

Concours Instagram Une souris dans mon dressing (640x640)Vendredi matin : j’enfile ma casquette de chauffeur/transporteur, en route pour la Belgique sous la drache (mmmh sympa !), mon coffre alourdi de rouleaux de tissu qui seront utilisés pour ma commande de janvier. Si passer la douane dans ce sens n’est pas encore trop pénible, bonjour la galère de l’autre côté pour entrer sur le territoire français, chaque véhicule passe au compte-goutte sous l’œil impassible des douaniers et militaires (pas farces les gars hein ! ok, c’est pas ce qu’on leur demande…), moi dans ma petite bagnole bourrée à craquer de cartons, j’ai serré les fesses pour échapper à un contrôle !

Vendredi midi : casquette de déménageur, il faut sortir un par un ces cartons qui pèsent un âne mort, les rentrer dans la maison puis dans l’atelier #plusdebras

Vendredi après-midi : casquette de pseudo-mannequin, vite un ravalement de façade et direction le studio de ma cop’s Maïta pour le shooting  (j’ai vraiment une tronche de crevée, tant pis faudra faire avec ! #mercidécembre)

Vendredi soir et samedi : casquette de manutentionnaire pour trier, contrôler et procéder à l’inventaire + même mission sur les photos (les choisir, recadrer, corriger parfois la lumière ou la couleur sur Photoshop, couper ma tête improbable sur certaines…)

Samedi soir : casquette de méga-crâneuse en escarpins pieds nus (n’importe quoi) , sortir et voir des copains !

Dimanche : finir la partie logistique et s’occuper de la partie e-commerce, c’est-à-dire créer les fiches produits sur le site, charger les photos, relire 10 fois…

Il reste encore un tas de petits détails et surtout la casquette de blogueuse pour vous présenter tout ça ce mardi 15 décembre à 20 heures ici et sur l’e-shop !

Enfin en terme d’envois pour être au pied du sapin le 24, on est un peu plus large que l’année dernière donc pas de souci en principe côté « Christmas timing ».

D’ici là, je vous propose dès maintenant sur Instagram un petit concours de Noël pour offrir  à l’une d’entre vous une blouse Valentine ici présente en velours milleraies (100% coton) à la fois léger et chaud et déclinée en 3 coloris : moutarde, écru et gris foncé avec passepoil lurex argenté cette fois !

Si le cœur vous en dit, rendez-vous sur mon compte Instagram pour participer (il faut juste que vous ayez vous-même un compte IG, même privé, il suffira de le mettre en public lundi entre 18 h et 19h pour que je puisse comptabiliser toutes les participations et faire un tirage au sort). Désolée ne pas ouvrir le concours ici aussi mais ce serait trop casse-tête à gérer…

La robe Mathilde reviendra également dans un nouveau coloris, ainsi qu’un petit réassort sur Valentine en bordeaux et noir.

Belle soirée à toutes et à mardi !

Une souris dans mon dressing

Robe Mathilde Une souris dans mon dressing 2 

Pull point mousse DIY, l’écru !

Pull point mousse DIY Une souris dans mon dressing 1

Elle va finir par faire son intéressante celle-là avec ses 2 pulls tricotés en moins d’un mois !

Sérieusement, ce tricot les amies, c’est de l’or en barres côté détente/vide-cervelle : avec la nuit qui tombe à 17 heures, quoi de plus cocooning que de taquiner l’aiguille au coin du feu ? (permet aussi d’attendre une heure plus « normale » pour l’apéro, non-négligeable).

Voilà donc le petit frère du pull point mousse de fin novembre, copie quasi conforme à deux détails près (avec la même laine Drops Andes sur des aiguilles 8, j’ai fait un échantillon sur des aiguilles 9,  le rendu plus lâche me plaisait moins) :

J’ai monté le même nombre de mailles pour le devant et le dos (soit 60 pour un bon 38/40 bien loose), par contre pour les manches que je voulais cette fois plus ajustées, j’ai monté 22 mailles (au lieu des 26 sur la précédente version) avec toujours des augmentations tous les 6 cm et je me suis arrêtée à 42 cm de hauteur (au lieu de 48, de toutes les façons ce coloris s’épuisait bizarrement plus vite que le gris, du coup j’avais un peu peur de manquer de laine malgré les 8 pelotes).

La seconde modif se passe au niveau du blocage car une fois assemblé, cette seconde version me semblait un peu chiche en format (trop court, pas assez ample, manches un peu justes en longueur).

Petit passage magique au lave-linge (programme laine à 30°C, essorage mini à 400 tours), puis enroulé soigneusement dans une grosse serviette éponge et une fois étalé sur une autre serviette, j’ai étiré la partie corps en la fixant au fur et à mesure avec des épingles (pas les manches qui avaient déjà pris de la longueur toutes seules en machine). Il a mis deux jours à sécher au pied du lit conjugal, ça fait toujours plaisir !

Verdict ? Je crois que je le préfère au premier, il reste très décontracté dans l’esprit, limite éleveuse de chèvres sur le plateau du Larzac (rhooo le cliché !), sa coupe plus ample avec des manches un chouia plus serrées me séduit davantage bon et puis écru, la couleur neutre qui va avec tout !

Continue reading »