Vivement la plage ! (petit avant-goût inside)

Clic Clac des plages 1

A l’approche des vacances (dans 3 semaines ici #yenpeuxplou), je ne vais pas vous parler de ma valise qui sera évidemment au bord de l’explosion (pour porter quasi le même short tous les jours) mais plutôt du matos qu’on emporte chaque année histoire d’être installés à la plage comme des nababs.

Flanqués de notre éternel tandem glacière-parasol, on fait un peu office de Tuche ou Jacky’s Family et à vrai dire, c’est complétement assumé car rien n’est plus agréable que de poser ses fesses où on veut (si possible loin des doigts de pieds du voisin) en se servant un bon petit rosé frais au bord de l’eau.

Et plutôt que les poser (nos fesses) sur une serviette qui sera vite recouverte de sable tout en ayant mal au dos et au coudes à force de chercher un appui à peu près confortable, on emporte aussi des petits matelas pliants avec dossier multi-positions, la totale ! Rassurez-vous, on n’est pas beaufs au point de claquer de la musique.

Là vous devez quand même penser qu’on s’approche dangereusement d’un âge critique, avachis côte à côte en se disant « on est bien maman hein ! » « ah ouais papa, on est bien… ».

Mais vous allez voir, ce « clic-clac des plages », c’est le transat nomade branché, rien que ça !

Ici on l’utilise depuis quelques années déjà, c’est un de nos vieux potes qui l’a crée et distribué aux copines à l’époque pour qu’on le teste, validé !

Dans le Sud où on se retrouve chaque été avec une floppée de ch’tis, pas une copine ne rapplique à la plage sans son it-accessoire (uhuh !).

Léger, pas encombrant, facile à déployer et replier, plutôt joli dans son design actuel et vraiment pas cher, on l’emporte partout et mine de rien il contribue à passer d’encore meilleures vacances.

Parfait à la plage, il se prête aussi volontiers à une journée au parc ou même sur un petit balcon pour bouquiner au soleil sans envahir l’espace. En rando à la montagne, peut-être un peu moins utile…

Et puisqu’il fait EN-FIN beau, j’ai enfilé ma tenue de vacancière pour une petite démo sur la terrasse avec la bête.

Continue reading »

Retour de la robe Garance !

Robe Garance dos nu Une souris dans mon dressing

Comme annoncé il y a quelques semaines, Garance fait son retour en orange et son entrée en bleu marine !

Robe 2 en 1 grâce à son décolleté en V qui se porte aussi bien devant que dans le dos, et compatible en toute discrétion avec un soutien-gorge .

Idéale pour les événements festifs (mariage, baptême, cocktail ou diner…), elle est aussi une parfaite alliée du quotidien : une paire de baskets ou des sandales plates et hop, parée en deux temps trois mouvements !

Féminine et ultra-pratique (repassage aux oubliettes), on l’adopte en toutes saisons !

Je vous donne donc rendez-vous samedi 2 juillet à 14 h sur l’e-shop

Info taille : le haut (carrure + poitrine) est plus ajusté que sur les autres modèles afin que le décolleté reste bien en place, le tissu est très souple, je vous conseille de prendre votre taille habituelle.

Info quantités sur le coloris orange : suite à un léger retard de l’atelier, une petite série sera disponible immédiatement complétée par quelques exemplaires autour du 8 juillet  (dans les 4 tailles)

A noter également quelques retours sur certains modèles, les tailles disponibles (et prix soldés) sont mentionnées sur l’e-shop.

Et d’ores et déjà, j’ai très envie de vous adresser un grand merci pour toute la confiance que vous me témoignez à travers mes petites créations : vos messages sur le blog, sur Instagram, en off ou encore vos avis clientes enthousiastes me portent et me boostent à un point ! Je les savoure comme autant de petites douceurs.

En avant les soldes !

Soldes Une souris dans mon dressing

On parie que les soldes vont enfin faire venir notre soleil d’été ?! C’est qu’on a tellement envie d’y croire !

A partir de ce mercredi 22 juin (minuit), retrouvez donc une sélection de modèles à prix doux avec une première démarque de -20%

Seront ainsi soldées les blouses LEA à rayures (gris clair et gris foncé) et les blouses ANNA (lin gris/lurex, popeline écru, plumetis marine et noir)

Toujours à – 50%, on glisse dans sa valise le petit caraco MADELEINE qui rime avec vacances et farniente

Les dernières nouveautés de juin ne seront pas soldées et les robes GARANCE marine ainsi que le réassort orange arrivent tout début juillet.

La blouse EMMA dos nu reviendra dès la rentrée en 4 coloris et d’ici là quelques retours sont encore possibles, jetez un petit coup d’oeil à l’e-shop de temps en temps

Confidences capillaires

1 Blouse Une souris dans mon dressing, pantalon Berenice

Il faut que je vous confesse quelque chose d’une importance capitale.

Voilà, je suis une ex-fausse blonde (ça y est, je l’ai dit !)

Tout à commencé quand j’étais étudiante, mes petits revenus de jobs alimentaires à l’époque passaient chez le coiffeur en fréquents balayages. Accro et prisonnière du truc avec l’effet racines qui pardonne de moins en moins, à force j’étais carrément même blonde dans ma tête (dans tous les sens du terme).

En devenant maman, j’en ai eu ras-la-casquette de ces artifices qui me bouffaient à la fois des sous et beaucoup de temps.

Place alors au balayage mixte (mi châtain/mi-blond pour retrouver progressivement ma couleur naturelle et éviter le choc, « quoâââ ??! mais je suis brune en fait ? »), au début beurk de beurk, comme si on m’avait collé la tronche d’une autre (que j’aimerais pas trop), sans parler des remarques de mon entourage plus ou moins proche qui ont facile duré 5 ans « haaan, j’ai failli pas te reconnaitre, t’étais pas blonde ? ça fait drôle de te voir comme ça ! » (autant vous dire que je prenais pas très bien le « comme ça » #vexéecommeunpou).

Malgré tout, cette liberté retrouvée valait bien un effort de ré-adaptation et peu à peu, j’ai accepté d’être châtain/brune (mon dieu quelle affaire !) et même aimer ma couleur de cheveux, en particulier après les vacances d’été (comme pas mal d’entre nous je crois), le soleil et la mer les rendent plus lumineux avec des reflets chauds, ils semblent aussi plus vigoureux, plus sains…

Et pleurer dès novembre ces jolies couleurs naturelles qui se font la malle en laissant la place à des cheveux sans éclat jusqu’à l’été suivant, c’est long hein !

J’envisageais donc cette année une légère coloration mais trop peur de sauter le pas, que ce soit avec un kit d’hypermarché ou chez le coiffeur (mes diverses fantaisies capillaires ne m’ayant pas toutes laissées un souvenir exceptionnel #échaudée)

C’est alors qu’un nouveau concept de coloration est arrivé à Lille « le bar des coloristes », je l’avais repéré récemment sans bien comprendre ce qu’ils y proposaient. Peu de temps après, j’ai été invitée à venir tester l’une de leurs prestations (comme plusieurs blogueuses de la métropole lilloise).

J’y voyais là un signe, tentons cette aventure complétement folle ! La veille du RV, j’en touche deux mots à mon poilu de mari qui a réagi avec beaucoup d’enthousiasme : « ah non, steuplait, pas çaaaaa !!! » (oh la la, on se détend mon chou !)

Car bien sûr, il n’a même pas vu la différence, le coup classique masculin.

De MON point de vue, je vais vous dire franchement ce que j’ai retenu de cette expérience avec ses points forts et ses petits bémols.

Continue reading »