Joie des vacances (scolaires)

Trench loose La Redoute 1

Avoir des ados, on va pas se mentir, c’est chiant un plaisir au quotidien. Et encore, on débute cette période absolument divine faite de blagues graveleuses H24 (l’ado garçon excelle dans ce domaine et pourtant je suis bon public mais là, euh…), contestations diverses et variées, hummmm un régal !

Mais avoir des ados en vacances par temps de chien (juste pour notre petite pointe du Nord) : THE pompon ! Autrement dit des journées bien longues rythmées toutefois par un max de glande (on en parle de l’heure du lever quand vous avez déjà fait 100.000 trucs dont ramasser leur souk ?).

Et quand ils finissent par se mettre d’accord sur une éventuelle activité (alléluia ils parlent !), ce n’est plus une mère agacée aimante qu’ils voient en vous, non non, bien plus sympa : taxi + distributeur de billets.

« Tu nous conduis à Pétaouchnock pour faire 10 mn de trampoline-trop bien-de compétition-qui coûte un bras ? » (me suis déjà farci 100 bornes ce matin, allons-y gaiement), « On peut aller au ciné ? » (vous en avez juste déjà fait un 3 jours avant), « On peut se commander des pizzas parce que tes salades… » (genre je me suis collé un truc bizarre sur le front qui dirait « bien sûr les chéris, tout ce que vous voulez, zéro frustration ! »).

Avec mon seuil de patience/tolérance disons modeste, j’ai également droit à « meuuuuh pourquoi tu t’énerves ? On a RIEN fait ! ». Comme j’aime ce « rien ».

De temps en temps, je cède mais ils savent qu’en échange, ils me devront des services (vider le lave-vaisselle ne compte pas bien entendu) : au choix récurage de ouatères (leur kiff absolu), aspi, serpillière… #mieuxquedescahiersdevacances

Bref, hâte que le soleil revienne et qu’ils se contentent d’activités extérieures sans sortie de carte bleue ET sans conduites.

D’un point de vue vestimentaire, j’ai mon petit réconfort aujourd’hui avec entre autre ma nouvelle chemise, une petite pépite d’H&M comme j’en avais pas trouvée depuis longtemps !

Continuer la lecture

Bohème et nude (+ 2ème démarque sur l’e-shop + recettes salades d’été + déco)

Blouse brodée La Redoute 6

C’est drôle ces vêtements ou couleurs qui d’habitude m’inspirent pas grand-chose et deviennent presque d’un coup une nouvelle fixette.

Jusqu’à présent, les tons nude/poudrés, je me disais que c’était pas pour moi : pâlichons, limite gnangnan façon reine d’Angleterre les jours de parade.

Puis les blouses bohèmes avec broderies et autres perlouzes, pompons… : même topo et comme l’impression d’en avoir fait le tour d’autres années (voyez un peu ici la grosse blasée qui crache dans la soupe « euh, vous êtes mignons mais je suis passée à autre chose, so daté vos machins » viens chercher ta baffe !).

Influencée (pour ne pas dire prise de moutonnerie aigüe, rapport à Instagram et ses multiples tentations), j’ai donc changé mon fusil d’épaule depuis quelques temps.

Tout a réellement commencé avec ma petite blouse Chloé rose poudré, j’aimais beaucoup la couleur mais j’avais la trouille que ça plaise moyen (à tort donc et je ne peux malheureusement prévoir aucun réassort dans ce tissu/coloris, la référence du tissu n’est pas reconduite la saison prochaine).

Puis les fameuses petites spartiates Zara, d’accord elles peuvent filer la nausée à force de les voir partout sur les réseaux sociaux mais sous un angle vraie vie/voisines/copines/collègues…, pour ma part je ne les ai jamais croisées sur quiconque #onserassurecommeonpeut

Ensuite, il y a eu la veste et aujourd’hui nude et bohème ensemble, même pas peur ! (un peu trop chaud avec mon futal, ça oui !).

Continuer la lecture

Caraco Madeleine en ligne !

Caraco Une souris dans mon dressing  8

Quand il fait chaud comme en ce moment, il m’arrive de coincer le matin devant mon placard, je veux dire par là que ce n’est pas toujours facile de trouver une tenue light qui reste un minimum distinguée.

Le weekend ou en vacances, je me pose moins de questions : un short (un peu déglingue) ou une robe courte (trop courte parfois), on s’en fiche, c’est détente !

Mais le lundi revenu, le contexte est différent : je me vois mal sortir en mode touriste et looks ras-la-salle-des-fêtes, comme une petite voix qui me dirait « m’enfin cocotte, t’as vu la vierge ou bien ? ».

Forte de ce constat (compliquée la vie d’une fille hein !), j’ai voulu que ce petit caraco soit capable de faire les deux boulots à la fois : tantôt très décontracté, ah la relâche estivale tant attendue, ce serait bête de s’en priver !

Et tantôt plus chic, mmmh les petits apéros/dîners en terrasse, on a envie de dévoiler un peu plus de peau que d’habitude avec ce petit effort qui nous fait sentir jolie et dans notre élément.

Remplira-t’il cette double mission ? Ce sera à vous de me le dire ! Je l’espère en tout cas.

Et je suis toute contente de vous le dévoiler à travers ces photos au soleil avec un premier look très « vacances » et un second plus « habillé ».

Continuer la lecture

Petit caraco d’été (en ligne demain !)

Caraco Une souris dans mon dressing

On dirait bien que l’été s’installe avec une canicule annoncée dans les semaines à venir, quel bonheur d’alléger nos tenues ! Il flotte comme une douce odeur de vacances même s’il faut encore patienter avant de remplir la grosse valise.

Parmi mes petites collections, il manquait à mon goût un petit caraco estival  frais et léger qu’on enfile pendant toute la belle saison, tour à tour décontracté ou plus chic selon ce qu’on porte en bas.

A partir de mes tops cousus en juillet l’année dernière que j’ai énormément portés et même recyclés en septembre sous une veste, j’ai pris beaucoup de plaisir à revisiter sa coupe en lui ajoutant un petit volant aérien.

Quant au tissu, j’ai immédiatement flashé sur ce coton ultra-léger (à peine 60 grammes tout fini), imprimé esprit bohème dans les tons beiges/gris et rose indien.

Le corps est entièrement doublé et légèrement évasé pour être à l’aise dans nos mouvements.

Côté longueur, je me suis efforcée de trouver un compromis qui puisse s’adapter à toutes les statures ayant lu précédemment quelques avis négatifs sur la longueur parfois trop généreuse, sur le top Joséphine par exemple.

Avec ce beau temps, on trouvait dommage avec Maïta (ma cop’s photographe) de s’enfermer dans son studio et c’était aussi une occasion de changer nos habitudes, je serai donc très heureuse de vous présenter demain soir ces photos en extérieur à travers 2 tenues plein été, j’espère qu’elles vous plairont !

Rendez-vous donc ce lundi 29 juin à 20 heures ici et sur l’e-shop pour découvrir « Madeleine » en détail !

Belle soirée à toutes !!

Page 2 sur 246123Dernière page »