Et après…

Manteau Soft Grey, Trendy Chale

Mercredi 7 janvier, 8h00 : je lance les soldes du e-shop, date évidemment importante dans mon activité, je me concentre là-dessus, sans radio.

Début d’après-midi : pause café qui me laisse découvrir sur Instagram LA photo accompagnée du hashtag désormais aussi célèbres que George Clooney, bon sang ça a l’air grave, qu’est-ce qui se passe ?!!

D’un coup, face à cette violence indicible qui nous laisse sans mots, tout ce que j’ai pu entreprendre me semble aussi futile que dérisoire. A quoi je sers ma parole ? Est-ce que je suis vraiment à ma place ?

A lire et discuter avec d’autres, il semble qu’on se soit retrouvées nombreuses à tout remettre en cause, tant mieux quelque part, on n’est pas humains pour rien.

Les jours passent et malgré l’horreur croissante, une fraternité et une bienveillance inhabituelles se mettent en place : les gens se sourient plus spontanément dans la rue, se laissent passer en voiture (j’arrête même les mots fleuris qui effraient mes enfants, c’est dire !), une main sur l’épaule, des mots plus affectueux, autant de petits signes qui en disent long sur ce qu’on est en train de traverser.

N’empêche, je me sens toujours aussi crétine et inutile dans mon rôle de blogueuse-petite créatrice, en revanche pas dans celui de maman : ah ils en ont bouffé du câlin nos affreux, et pas facile de leur expliquer…

Puis certains petits mails/commentaires/avis clientes me remettent progressivement le pied à l’étrier : l’une ravie de sa tunique et de la recevoir cette semaine là, une autre qui s’est sentie jolie pendant les fêtes dans sa robe, ça peut paraitre idiot et secondaire mais moi j’appelle ça du plaisir et quels que soient les événements, on en aura toujours besoin.

Plaisir de s’habiller (puisque on ne sortira de toutes les façons pas à poil), plaisir de se sentir en accord avec soi-même à travers la tenue qu’on aura choisie : ça compte aussi non ?

Depuis lundi, la vie reprend son cours tout doucement, je suis à nouveau d’une vulgarité innommable dans ma bagnole (merveilleux !) tout en continuant de laisser passer en souriant (si, si) et je suis heureuse, oui heureuse de revenir ici, dans cette petite bulle qui n’a aucune autre prétention que de vous apporter si possible un tout petit peu de plaisir, de détente et de rigolade.

« Léger » butin soldes pour ma part, cela dit, j’avais déjà profité des ventes privées quelques jours avant : une chemise chez Monop’, puis ce pull mohair H&M repéré depuis un moment, les 30 % de réduction ont fait le reste.

Bon, je confesse aussi mon coté « reine du plein pot » pendant les soldes, nouvelles collections trop tentantes ou craquage pour un truc JAMAIS soldé.

Continuer la lecture

En avant les soldes ! (et nouvelle déclinaison de Louise)

Une souris dans mon dressing

Hey, merci pour vos vœux ! J’ai noté de jolies résolutions parmi les vôtres comme prendre les choses comme elles viennent, relativiser, être plus sereine, ne pas se laisser parasiter par des petits trucs qui n’en valent pas la peine, se concentrer sur l’essentiel….

C’est exactement ce que je me promets chaque début d’année, ah ça marche très bien les premiers jours (semaines ?) « moi zen, moi forte, moi pas m’énerver » et au premier coup de stress disons un peu plus costaud, bam ! Tout fout le camp (pire que le pinard) et rebelote le festival de remises en question, culpabilité, auto-dénigrement, que du bonus…

On n’est pas tendres avec nous-mêmes dans l’ensemble, les mecs s’encombrent pas de tant de complications : je veux donc être un homme en 2015.

Quoique, attendez… ça implique de ne plus porter de robes, ne plus pouvoir se maquiller, piquer quand on embrasse et se gratter le bide devant le foot ? Bah non en fait.

Sérieux, notre vie serait moins drôle sans tous ces artifices féminins ET sans soldes, héhé !

Mon petit e-shop propose lui aussi ses soldes d’hiver à compter de ce mercredi 7 janvier avec une première remise de 20 % sur TOUT (sauf les tuniques Louise mises en ligne il y a moins d’1 mois).

En fonction des stocks disponibles, je serai autorisée à appliquer une remise à compter du 19 janvier, réglementation oblige.

Je suis aussi très heureuse de vous présenter une nouvelle déclinaison de Louise, en laine gris chiné : pile poil pour ce début d’hiver bien frisquet !

Continuer la lecture

Bonne année !

Chemise Monoprix, slim cuir Maje

Aloooors ??! Dites-moi tout, vous avez fait le plein de bonnes résolutions pour cette année 2015 ?

Ici, en général, je dresse bien sûr une petite liste et j’en tiens UNE et UNE SEULE coûte que coûte, pour les autres j’avise au fur et à mesure selon la motivation (soit les 3/4 d’abandonnées).

Celle que je compte tenir sur un plan perso : continuer le sport, entrepris en septembre dernier.

Oui, oui, vous avez bien lu, moi le mollusque de compétition hermétique au moindre effort, et le pire c’est que j’adore ça.

A se demander si je suis pas un peu maso car c’est d’une torture ce renforcement musculaire, souvent je menace de décéder (ce qui ne déclenche aucune espèce d’empathie de la part de notre prof) mais attention, je note quelques progrès et m’oblige même à en faire 5-10 mn tous les matins (bon pas le vendredi cause courbatures de la veille et pas le dimanche, fuck, c’est dimanche quoi ! Et éventuellement pas le samedi non plus si sortie le vendredi soir, bref il reste 4 jours).

Les bénéfices : physiques (ouf, je souffre pas pour rien) mais aussi pour la tête/le mental, j’étais à mille lieux de m’imaginer le bien-être qu’un dépassement de soi puisse procurer (même à ce petit niveau d’amateur hein !), une révélation ! Vraiment sur le tard, c’est sûr…

Autre résolution (merci de ne pas glousser) : dépenser moins et y aller mollo sur les soldes #fillecrédible

Mise aussitôt en application comme vous pouvez le constatez avec cette chemise en coton froissé aux faux airs IM, soldée chez Monop’ (vive les ventes privées sans cohue) et raccord avec mes multiples paires de pompes léopard.

Un basique in-dis-pen-sable : on est d’accord que ça compte pas ?

Continuer la lecture

Mohair et cuir

Slim cuir Maje, pull Zara

J’espère que vous avez toutes passé de bonnes fêtes et que le père Noël n’a pas oublié vos petits souliers !

Bien gâtée pour ma part, et même auto-gâtée tiens.

Car voilà en décembre, côté shopping, j’ai mis tous mes œufs dans le même panier, même plusieurs douzaines d’œufs à vrai dire : le big craquage, oups !

Tellement gros et plutôt inhabituel (bon d’accord, pas trop fréquent) que j’ai attendu plusieurs semaines avant d’oser le sortir, comme une gamine qui a peur de montrer son nouveau manteau à l’école.

Ah ça, on peut dire que j’ai bien louché dessus avant de passer le cap (merci les ventes privées) puis reniflé, tripoté, admiré l’objet du délit une fois en ma possession.

Noël est enfin venu, une bonne raison d’assumer comme une grande mon slim en cuir à whatmille-trop-beau, si on aime ce genre de futal évidemment.

Alors c’est vrai, j’ai déjà un legging cuir que j’aime d’un amour inconditionnel (si, si c’est possible) mais qui impose de porter uniquement des tuniques/tops/pulls bien longs pour cacher l’arrière-train (au secours les démarcations de grosse culotte) et surtout le devant si vous voyez ce que je veux dire, sinon bonjour la patte de chameau  (je vous laisse tout le loisir de taper « camel toe » sur Google images, il y a quelques perles) #amiesduraffinement

Une autre utilisation donc, avec une coupe « jean 5 poches » moins près du corps qui me ravit mais qui me ravit (comme le petit de la crèche) ! Heureusement hein !

Continuer la lecture

Page 2 sur 232123Dernière page »

Newsletter

Archives

Blog commercialisé par :