Aperçu des nouveautés d’avril !

Blouses Anna plumetis Blouses Valentine

Vous aviez beaucoup aimé la blouse Valentine cet hiver, la voici de retour dans une nouvelle déclinaison printemps-été en crêpe souple au tombé fluide et 4 coloris : rose tendre, écru, bleu marine et orange soutenu !

La blouse Anna prend elle aussi une allure estivale, déclinée cette fois dans un tissu plumetis léger, intemporel et toujours féminin, en 3 coloris : blanc, bleu et noir.

Elles seront en ligne sur l’e-shop ce mercredi 20 avril à 20 h et je serai très heureuse de vous les présenter plus en détail !

Body or not body ?

Body Rouge Gorge Lingerie 1 (600x800)

Il fut une période pas si lointaine où la lingerie et moi, ça faisait deux, je n’y attachais aucune espèce d’importance et du coup zéro plaisir accordé à ce type d’achat, c’était ni plus ni moins du fonctionnel qu’on remplace de temps en temps comme des filtres d’aspirateur, je vous vends du rêve hein !

Mon placard (dans ce domaine) se résumait donc à des culottes basiques en pur coton (achetées de préférence en lot de 4 pour tenir un moment) et soutifs du même registre.

Progressivement et sans raison, j’y ai pris goût, serait-ce la cri-crise de la quarantaine ?!!

Un petit bout de dentelle par ci, un peu de microfibre (trop confortable !) par là et j’ai enfin jeté les plus moches, celles que j’appelle les « culottes de fins de mois difficiles » #miam

Cet hiver, j’ai même fait l’acquisition de mon premier body, quelle histoire ! Vous vous rappelez ? C’est bien simple je l’ai porté une seule fois, en cause beaucoup d’inconfort avec les pressions de l’entrejambe situées pile au milieu de la salle des fêtes, dommage parce qu’il était joli et même si personne ne le voyait (sauf mon mari), je dois reconnaitre qu’au final c’est très agréable de porter de la lingerie un peu féminine (mais pas trop affriolante non plus !).

Je n’avais pas dit mon dernier mot sur le body et un jour ou l’autre, je trouverais le « parfait », celui dans lequel on est bien, le plus flatteur possible pour la silhouette (tant qu’à faire) avec une jolie dentelle qui ne gratte pas.

Et tiens voilà que j’ai l’occasion de tester quelques articles de la dernière gamme « Reine » de la marque Rouge-Gorge à base de dentelle exclusive et micro-fibre. Au mieux, je découvre une pépite et au pire, je fais l’économie d’un potentiel achat raté, allons-y !

Et vous savez quoi ? Le body que vous voyez là est encore mieux qu’une pépite, je le porte aujourd’hui même et je m’y sens divinement bien, une vraie bonne surprise !!

Je vous explique…

Continue reading »

Happy Easter ! -20% sur l’e-shop ;)

Une souris dans mon dressing 1

Le printemps nous joue de drôles de tours, un jour on y croit, on s’emballe (ciao les chaussettes !) et le jour d’après, hormis les magnolias et cerisiers en fleurs, on se pèle encore sérieusement les michettes !

Qu’à cela ne tienne, il commence peu à peu à faire plus doux et la météo incertaine ne va pas entamer ni notre bonne humeur avec cette perspective de long week-end, ni mettre en péril la chasse aux œufs de demain (ici les 2 ados réclament encore ce rituel avec toutefois un sens plus pragmatique « maman, ce serait bien de compter avant les œufs que tu caches, histoire ne pas en oublier », pour la poésie et la surprise, on repassera !);

Ah et ce passage à l’heure d’été, à nous les vraies et longues journées ! (je crois bien que c’est mon jour préféré de l’année, il signe pour de bon le renouveau)

Vite fait en passant, je vous propose un look printanier/décontracté autour de la blouse Anna grise ainsi qu’une remise de 20 % sur l’e-shop (hors article petit prix) avec le code SOURIS20

Continue reading »

Lumière s’il-vous-plaît !

Baladeuse FilamentStyle (637x640)

Habiter une vieille bicoque (16 ans déjà !) c’est être perpétuellement dans les travaux, à plus ou moins grande échelle : toujours un truc à réparer, remplacer…

En 2014, on avait entrepris un gros morceau (enfin « on » avait pris soin de déléguer cette fois, fin heureux de ne plus jouer les bricolos) avec un changement de destination des pièces de bas, l’installation d’une « vraie » cuisine et d’une cheminée, réalisant ainsi un énorme rêve depuis 14 ans, je vous en avais parlé ici et .

Restait un point noir : les toilettes ! Quand on acheté la maison (dans son jus des années 30 à quelques détails près),  il n’y en avait pas du tout hormis une espèce de cuvette sordide à l’extérieur qui donnait directement sur la fosse septique, le rêve ! Dans un premier temps, on en a installé un à l’étage, devenu ingérable avec nos 3 petits à l’époque mais on ne trouvait pas la solution pour en mettre un autre au rez-de-chaussée compte tenu du couloir étroit comme un boyau.

C’était sans compter sur les idées de génie de mon homme qui l’a tout bonnement casé sur… le tout petit palier de la cave, plus étrange, j’ai jamais vu.

« T’inquiète chérie, c’est provisoire ».

Du provisoire qui a une fois encore duré…13 ans et des copains écroulés de rire de s’asseoir sur un trône avec vue plongeante sur la cave (pas assez de place pour ajouter une porte), sans parler du côté vraiment peu safe pour les enfants, le vol plané n’était jamais bien loin (aucune chute à déplorer, on a eu un bol monstre).

En tout cas, je finissais par rire franchement jaune, c’était plus possible !

Il y a quelques mois, aidés par une entreprise qui a compris comment optimiser notre micro couloir, on a enfin pu poser nos fesses dans un endroit convenable, fermé avec une porte et une poignée, tout ce qu’il y a de plus normal.

Bon c’est toujours aussi rikiki en largeur mais on n’a pas forcément l’intention d’y faire une boum et à moi le plaisir de les décorer ces beaux ouatères tout neufs !

Là dessus, j’ai eu l’opportunité de découvrir « Lightonline.fr » , un site de luminaires qui propose de tout : aussi bien des lampes de créateurs (avec un certain budget) que des jolies petites choses moins connues et à prix abordables, parfait, ça me changera du suédois chez lequel je fonce bien souvent dès que j’ai besoin (ok, envie) d’une nouvelle lampe pas trop chère.

Je vous emmène au petit coin (et un peu dans mon salon aussi) ?

Continue reading »