Happy tantine

Mon tout petit frère, le chouchou (dernier de famille oblige), autrefois surnommé Tanguy, est devenu PAPA samedi matin.

Emotive comme pas deux, j’ai ruiné illico mon ravalement de façade auquel s’est ajouté la terrible frustration de ne pouvoir rencontrer cette petite princesse, les 700 kms qui nous séparent compliquent un poil le déplacement.

J’ai tout de même eu le privilège de l’entendre et là je peux vous dire que je leur souhaite bien du courage à ces jeunes parents heureux et complétement largués à la fois, c’est la vieille tantine qui cause ici…

Toujours est-il que je craque, je fond devant ce bout de chou de 2 jours à peine, je guette ma boîte mail pour savourer chacune des photos envoyées, du bonheur en barre.

Welcome jolie poupée et bravo à tes parents, ils ont bien assuré !

C’est pas un beau Happy Sunday Evening, ça ?

Vide-dressing d’automne

Entre les nouvelles créas qui font leur entrée au compte-goutte et quelques pièces shoppées, ça déborde dans tous les coins. Du coup, L’Homme râle, en particulier quand il m’entend pester parce que je ne retrouve plus rien.

Je vous propose donc un petit vide-dressing d’automne composé exclusivement de créations sorties tout droit de mon petit home-atelier. Il s’agit de PIECES UNIQUES  peu portées, (propres, sans accro et repassées).

Question taille, la plupart des pièces sont en 36/38, à l’exception d’une qui peut convenir jusqu’à un 40/42,  les précisions sont apportées sous les photos.

Les prix sont indiqués hors frais de port, j’effectuerai les envois en lettre suivie dont le tarif varie en fonction du poids. Vers la France et jusqu’à 250 g, le tarif est de 3,65 euros, puis 4,90 euros jusquà 500g.

Pour réserver un article, laissez un commentaire ou cliquez sur « contactez-moi » en haut à gauche en précisant le numéro de l’article correspondant. Je mettrai à jour le plus rapidement possible.

1) Blouse manches gigots velours indigo

Taille 36/38. Velours milleraies indigo doux et souple. Manches gigots longueur coude. Longueur blouse : 64 cm. Couleur fidèle sur la 2ème photo. Réservée

25 euros + fdp

Vue portée ici

2) Blouse manches gigots coton rayé kaki/gris

Taille 36/38. Coton finement rayé dans les tons kaki/gris. Manches gigots longueur coude. Longueur blouse : 60 cm. Réservée.

25 euros + fdp

Vue portée ici

3) Top loose en drap de laine chiné

Coupe loose qui peut convenir jusqu’à un 40/42. Emmanchures kimono oversize. Drap de laine chiné dans les tons chocolat/bleu navy/beige. Longueur : 60 cm. Réservé.

25 euros + fdp

4) Boléro réversible en drap de laine

Taille 36/38. Boléro entièrement doublé et sûrpiqué en drap de laine. Côté pile : gris motifs chevrons, grande étoile noire appliquée au dos. Côté face : noir. Longueur : 48 cm. Réservé

25 euros + fdp

5) Perfecto clouté sans manches en drap de laine

Taille 36/38. Perfecto sans manches en drap de laine gris, clous en métal vieilli sur les devants, entièrement doublé et sûrpiqué. Réservé

30 euros + fdp

Vu porté ici

6) Blouse satin noir, sequins aux épaules

Taille 36/38. Blouse satinée (viscose) et épaulée, petites fronces sur le devant, papillons cousus à la main sur les épaules, (les épaulettes peuvent facilement se retirer). Longueur : 63 cm. Réservé.

35 euros + fdp

Vu portée ici

7) Robe esprit officier velours vert

Taille 36/38. Velours milleraies vert sapin, empiècements épaules, bas de manches et plastron devant en velours ras noir passepoilés, brandebourgs et boutons en métal vieilli. Longueur : 87 cm. Réservée.

35 euros + fdp

Vue portée ici

Je reste dispo pour tout renseignement complémentaire et toujours le même principe : première arrivée, première servie.

Une touche de moutarde

Que faire d’un sautoir à peine porté et enfoui sous un nombre incalculable d’autres sautoirs et colliers en tout genre ? J’ai honte de le dire mais c’est comme ça, face aux bijoux-chaussures-foulards…., je ne répond plus de mon corps rien. Des bottes qui me font de l'oeil, une breloque trendy et pas trop chère… Je prends! 

Pour réduire cette indécrottable culpabilité que j’exploite en fond de commerce (excellente rentabilité et des stocks qui s’auto-renouvellent sans effort, que du bonheur), un petit recyclage est toujours le bienvenu.

Vous aurez reconnu l’idée de La Poule + Fairy Audrey avec le biais piqué sur une bande de simili cuir. La grosse fleur moutarde est fixée avec une perlouze, elle-même posée sur une petite fleurette en métal vieilli. J’ai tenté de fignoler les extrêmités mais les supports ne sont pas vraiment raccord avec la largeur finale. On va dire que le fermoir rattrape l’ensemble. Notez que la chaîne est sacrément utile pour accrocher son bracelet tout seule. 

Fournitures La Droguerie

Vite-fait bien fait sans dégainer le porte-monnaie, alors merci qui ? Les tiroirs qui débordent évidemment.

Edit : côté placard, ça déborde aussi, je dois me faire une raison en me séparant de quelques pièces,  petit vide-dressing à venir dans la journée : de la manche gigot, du perfecto en laine, des sequins kibrillent, de l’esprit officier…

Deux heureuses !

Il paraît qu’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, n’empêche, j’aurai mieux fait de lâcher quelques euros à mes lardons pour accélérer le tirage au sort.

J’ai donc appliqué le principe de La Poule avec, s’il-vous-plaît, un beau tableau informatisé. On n’est jamais à l’abri d’un petit concours, autant prendre les mesures nécessaires.

Ensuite, l’étape du découpage au cutter, histoire de grapiller encore quelques minutes

Le tout placé ensuite dans une toute petite chaussette ( instant de nostalgie en me rappelant les rikiki pieds de ma dernière crapule) et le tirage peut commencer avec un premier papier pour les heures et le suivant pour les minutes.

Première heureuse :

Galinoudeslilas

Moi, c’est le collier Kika doré de Shlomit Ofir qui me plait bien.

Deuxième heureuse :

Cécile

J’hésite… je crois que je craque sur le même collier oiseau que le vôtre!
J’en profite pour vous dire que j’aime beaucoup votre blog, même si je ne laisse pas tout le temps de message!

Bravo à toutes les deux et sorry pour toutes les autres, un grand merci pour vos nombreuses participations.
.
J’attends vos coordonnées que je transmettrai aussitôt à Frédérique, et très vite, vous allez comme moi vous la raconter avec un très joli bijou d’Un oiseau sur la branche !
.
Sur ce, je file à retrouver mon tricot boulet, en effet après m’être lançée dans les côtes 1/1 et saoûlé mes copines tout le WE avec ce snood-project, j’ai défait l’équivalent d’une pelote la mort dans l’âme.

Côtes moyennement convaincantes en double-fil et surtout bien trop étroit, on recommence avec un autre point et quelques mailles supplémentaires. A suivre donc…

Et chez vous, ça progresse ?

Prenez pitié d’une malheureuse tricoteuse du dimanche et dites-moi que vous en bavez aussi, allez juste un chouilla !