Du camel sinon rien

Longtemps réservée aux utilisatrices de la carte Vermeil, le camel a opéré un grand retour à l’automne 2010 et depuis on parle beaucoup de lui. Plus une tendance est forte, plus elle fait causer, ça fait partie du jeu.

Il y a celles qui redoutent la mine de déterrée en portant cette couleur près du visage et celles qui se réjouissent de l’adopter en vitesse pour son côté intemporel et rassurant. J’ai choisi mon camp, vous vous en doutez.

Je passe toutefois mon tour sur le total look comme sur le défilé Chloé associé avec du beige, du miel, du caramel ou du marron. Certes, c’est classe mais peut-être un poil mémérisant. Pour calmer un peu le jeu, je préfère de loin le réveiller avec des couleurs plus franches comme le bleu ou le rouge pour insuffler du peps à l’ensemble.

Pour vous présenter ma dernière créa en mode camel, je suis allée rejoindre Gwen pour essayer en avant-première ses dernières nouveautés Kapagande (et aussi pour lui servir de porte-manteau). Entre nous, sa sélection ne m’a pas laissée indifférente, c’est le cas de le dire.

Voilà donc la  nouvelle arrivante dans mon dressing et sur le e-shop, déjà réalisée en lin gris ardoise cet été, je l’ai déclinée pour l’hiver en drap de laine, histoire d’avoir bien chaud tout en restant un minimum élégante.

Première version basique associée avec du jean et réhaussée par un collier plastron aux accents ethniques avec lequel je suis repartie, un immense merci Gwen !

Veste « Isaure » Une souris dans mon dressing – Collier plastron « Charlen » chez Kapagande – T-shirt en jersey flammé H&M – Jean droit Zara – Ceinture léopard Mango – Boots André.

Deuxième version associé à du rouge avec mon snood de l’hiver précédent et une touche féline sur ma tignasse filasse :

Serre-tête noeud léopard « Chany »  Kapagande – Snood rouge home-made (tuto ici)

Et enfin avec de la jupette en cuir, ma pépite pour l’hiver et un petit foulard à pois pour le côté rétro :

Les pieds trempés par les orties, je ne suis définitivement pas une grande adepte de la campagne…

Bracelet clouté en cuir blanc « Cerise » chez Kapagande – Jupe cuir Naf-Naf – T-shirt Zara – Foulard soie Camaïeu (pas récent) – Derbies Eram (nouvelle collection)

Toutes les infos sur la veste Isaure dans le e-shop, quant aux bijoux et accessoires Kapagande présentés sur ce billet, un tout petit peu de patience, Gwen les met en ligne dès demain.

Sur ce, j’ai une valise à préparer, je file demain m’offrir une virée parisienne de 3 jours avec de belles rencontres en perspective, j’en suis tout excitée et à vrai dire aussi très intimidée, je vous raconte tout ça bientôt.

PPC (Parfait Pantalon Carrotte)

En matière de shopping, je fais en sorte autant que possible d’aller droit au but. Quand j’ai une target ancrée dans un coin de cervelle, il faut que ça aille vite et bien (tant qu’à faire), tout en évitant au maximum les cabines d’essayage.

Dernièrement, mon côté indécis (le prix à payer pour les gémeaux) a pris le dessus sur l’efficacité.

La première target en question : des derbies, rien de plus simple a priori, on en voit partout. Un premier modèle repéré chez Clémence M, quelques clics sur le site Somewhere font le reste, c’est plié.

Grosse déception : malgré leur couleur, je les trouve trop masculines, le bout manque de finesse et le pire ? Du béton armé ces godasses. Retour à l’envoyeur. Efficacité = 0

Eh bien, testons le nouvel e-shop Zara maintenant ! Les services sont alléchants : livraison entre 3 et 5 jours sans frais supplémentaires en magasin. Je prends.

La commande à peine passée, je rentre dans un magasin Eram (l’appel de la chaussure est partout). Abstraction faite de la déco cheap et l’éclairage criard, leurs collections se défendent assez bien dans l’ensemble et là bingo, elles sont là.

Tout cuir (intérieur et extérieur), une jolie couleur taupe, ultra-confortables pour 59,90 euros, inutile d’attendre la paire espagnole. Merci ma petite belle-soeur pour ton bon de réduc’ qui a encore allégé la note.

Quitte à se taper Zara (notez qu’il y a pire comme contrainte) pour obtenir le remboursement, autant s’offrir une ballade innocente dans les rayons, ma seconde target m’attend peut-être au détour d’un portant, je ne prends pas le risque de rater cette rencontre. Car voilà, je veux un pantalon carotte noisette.

Les essayages se succèdent, mon futur PPC (Parfait Pantalon Carotte) se fait désirer le coquin. Prête à abandonner la partie, je le déniche enfin.

Il réunit tous mes critères : le bon noisette, des détails de plis à la ceinture tout mimis, la bonne longueur 7/8 et ajusté sans être trop moulax. J’ose même penser qu’il me rend la fesse moins triste. Je recevrai un verdict bien différent à la maison mais passons.

Gilet laine H&M (3 ans d’âge, toujours vaillant) – Foulard Freep’s’tar – Veste Zara (soldes été Madrid) – Pantalon Zara – T-shirt Kiabi – Ceinture New Look – Derbies Eram – Chaussettes Auchan – Sautoir Vanessa S.

A très vite avec une nouvelle créa déclinée dans une couleur qui fait beaucoup parler d’elle : le camel

Happy tantine

Mon tout petit frère, le chouchou (dernier de famille oblige), autrefois surnommé Tanguy, est devenu PAPA samedi matin.

Emotive comme pas deux, j’ai ruiné illico mon ravalement de façade auquel s’est ajouté la terrible frustration de ne pouvoir rencontrer cette petite princesse, les 700 kms qui nous séparent compliquent un poil le déplacement.

J’ai tout de même eu le privilège de l’entendre et là je peux vous dire que je leur souhaite bien du courage à ces jeunes parents heureux et complétement largués à la fois, c’est la vieille tantine qui cause ici…

Toujours est-il que je craque, je fond devant ce bout de chou de 2 jours à peine, je guette ma boîte mail pour savourer chacune des photos envoyées, du bonheur en barre.

Welcome jolie poupée et bravo à tes parents, ils ont bien assuré !

C’est pas un beau Happy Sunday Evening, ça ?

Vide-dressing d’automne

Entre les nouvelles créas qui font leur entrée au compte-goutte et quelques pièces shoppées, ça déborde dans tous les coins. Du coup, L’Homme râle, en particulier quand il m’entend pester parce que je ne retrouve plus rien.

Je vous propose donc un petit vide-dressing d’automne composé exclusivement de créations sorties tout droit de mon petit home-atelier. Il s’agit de PIECES UNIQUES  peu portées, (propres, sans accro et repassées).

Question taille, la plupart des pièces sont en 36/38, à l’exception d’une qui peut convenir jusqu’à un 40/42,  les précisions sont apportées sous les photos.

Les prix sont indiqués hors frais de port, j’effectuerai les envois en lettre suivie dont le tarif varie en fonction du poids. Vers la France et jusqu’à 250 g, le tarif est de 3,65 euros, puis 4,90 euros jusquà 500g.

Pour réserver un article, laissez un commentaire ou cliquez sur « contactez-moi » en haut à gauche en précisant le numéro de l’article correspondant. Je mettrai à jour le plus rapidement possible.

1) Blouse manches gigots velours indigo

Taille 36/38. Velours milleraies indigo doux et souple. Manches gigots longueur coude. Longueur blouse : 64 cm. Couleur fidèle sur la 2ème photo. Réservée

25 euros + fdp

Vue portée ici

2) Blouse manches gigots coton rayé kaki/gris

Taille 36/38. Coton finement rayé dans les tons kaki/gris. Manches gigots longueur coude. Longueur blouse : 60 cm. Réservée.

25 euros + fdp

Vue portée ici

3) Top loose en drap de laine chiné

Coupe loose qui peut convenir jusqu’à un 40/42. Emmanchures kimono oversize. Drap de laine chiné dans les tons chocolat/bleu navy/beige. Longueur : 60 cm. Réservé.

25 euros + fdp

4) Boléro réversible en drap de laine

Taille 36/38. Boléro entièrement doublé et sûrpiqué en drap de laine. Côté pile : gris motifs chevrons, grande étoile noire appliquée au dos. Côté face : noir. Longueur : 48 cm. Réservé

25 euros + fdp

5) Perfecto clouté sans manches en drap de laine

Taille 36/38. Perfecto sans manches en drap de laine gris, clous en métal vieilli sur les devants, entièrement doublé et sûrpiqué. Réservé

30 euros + fdp

Vu porté ici

6) Blouse satin noir, sequins aux épaules

Taille 36/38. Blouse satinée (viscose) et épaulée, petites fronces sur le devant, papillons cousus à la main sur les épaules, (les épaulettes peuvent facilement se retirer). Longueur : 63 cm. Réservé.

35 euros + fdp

Vu portée ici

7) Robe esprit officier velours vert

Taille 36/38. Velours milleraies vert sapin, empiècements épaules, bas de manches et plastron devant en velours ras noir passepoilés, brandebourgs et boutons en métal vieilli. Longueur : 87 cm. Réservée.

35 euros + fdp

Vue portée ici

Je reste dispo pour tout renseignement complémentaire et toujours le même principe : première arrivée, première servie.