Anaïk

Juliette est en ligne !

Une souris dans mon dressing

Pour ce mois de novembre, j’ai eu envie d’une petite tunique qui puisse être à la fois féminine, pratique (autant à porter qu’à entretenir) et qui s’associe avec tout sans se prendre la tête le matin devant sa garde-robe.

Vous savez, ces jours où on a ENCORE envie d’enfiler un jean, comme la veille et l’avant-veille (moi concernée ?) mais avoir si possible un look un peu plus « travaillé », enfin disons qui se distinguera de l’énième pull qu’on pioche à la va-vite.

Et si on se sent d’humeur à faire péter jupe et collants de vraie fille, ça fonctionne aussi, juré !

On me demande régulièrement des encolures plus dégagées et en V mais allez savoir pourquoi, je m’étais limitée jusque maintenant à 2 robes (Candice puis Inès), c’est donc chose faite avec Juliette, il était temps ! #longueàladétente

Les fronces aux épaules que je retravaille à chaque fois (ici identiques à celles de la robe Amicie) : sans être trop imposantes (à mon goût), elles apportent la petite touche de chic/sophistication au modèle, cela dit je comprends que ce détail de manche ne fasse pas l’unanimité.

Ensuite cette longueur asymétrique (plus longue au dos) qui permet de cacher discrètement les fesses et que j’affectionne depuis une paire d’années : portée droite telle quelle en tunique ou juste rentrée devant, on peut varier les styles.

Le tissu est le même que pour la robe Amicie, matière que j’adore pour sa souplesse et son tombé fluide, hyper agréable à porter sur peau nue (j’en avais déjà parlé ici).

Enfin les couleurs : le noir éternel, un vrai rouge Ferrari et un bordeaux rosé (pas le pinard hein ! Ni lie-de-vin, ni framboise, un bordeaux avec du rose dedans en somme), bref, deux tonalités lumineuses qui réchauffent les journées d’hiver tristounettes.

Pour les plus frileuses d’entre nous ou simplement jouer sur les superpositions, la coupe permet de glisser dessous un petit top (dentelle, marinière ou ce qu’on veut…).

Photos ?

Continuer la lecture

Aperçu nouveauté de novembre !

Une souris dans mon dressing

A regarder le contenu des derniers articles sur le blog, je réalise que je parle assez peu de mon travail et de mes petites créas, c’est bien pourtant ce qui m’occupe la majeure partie du temps, me procure un plaisir infini ou me tourmente selon les jours.

Quand c’est moyen la fête, je préfère garder mes états d’âme pour moi ou saouler comme il faut mes copines, les pauvres.

Les enfants trinquent aussi (j’avoue) mais deviennent dans ces cas là tout mielleux, hyper serviables du genre « on a intérêt à filer doux, maman est d’une humeur de dogue ».

Toujours beaucoup de remises en question en m’efforçant de voir le bon côté des choses quand le moral (ce fourbe) prend ses quartiers tout au fond de mes chaussettes (hey remonte copain !!!), continuer de réfléchir, s’adapter tout en restant fidèle à soi-même et cohérente, ah la la, quel programme !  #3615maviedechefdentreprisetouteseule

D’une nature plutôt optimiste – malgré les diverses embûches, je serai très heureuse de vous présenter en détail ma nouvelle petite tunique Juliette ici présente, je me suis régalée à la coudre et la mettre au point courant octobre.

Comme un pied de nez à la grisaille ambiante, j’ai choisi d’intégrer des couleurs chaudes qui donnent bonne mine en plus de l’incontournable noir dont on a souvent du mal à se passer, moi la première !

Je vous donne donc rendez-vous dès demain soir, ici et sur l’e-shop, mardi 25 novembre à 20 h si ça vous dit !

Bonne soirée !

Calendrier de l’Avent DIY

calendrier Avent DIY

Chaque année, autour de mi-novembre, c’est le même cirque :

« Maman tu nous achètes un calendrier Kinder ?!! »

« Même pas en rêve !!!! » (étonnante cette faculté de réclamations, non mais est-ce que je tire sur le pantalon de mon homme en me roulant par terre pour qu’il m’offre un sac ?)

« Meuuuuh t’es pas sympa, pourquoi ???? TOUS les autres en ont un ! » (pauvres petits enfants)

« Parce que c’est cher et que je trouve ça moche » (mère rétrograde sans aucun sens de l’esthétique, la leur donc)

« Dites les choux, et si on le faisait nous mêmes ? Vous savez môaaa quand j’étais petite, on se partageait à 3 un seul calendrier avec juste une image pieuse à découvrir derrière chaque fenêtre, et on était fin heureux !!! » (maman relou)

Sur ce coup là,  je m’emballe un peu car en réalité je n’ai ni beaucoup d’idées de DIY, ni des tonnes de temps à y consacrer et vu leur enthousiasme, je suis quand même à deux doigts de céder pour le calendrier premier prix bien vilain dont la moitié des cases seront vides le 4 décembre (bravo les principes éducatifs)

C’est alors que deux gentilles fées se penchent sur mon cas et me proposent un kit DIY canon, pas gnan-gnan et facile à faire, je fonce !!!

Je vais vous montrer le how to pas à pas et vous allez voir, pas besoin d’être manuel pour réaliser ce calendrier…

Continuer la lecture

Le manteau camel : mémé ou branché ? (concours inside)

Manteau camel Acanthe

Si je n’avais pas une bonne copine qui travaillait chez Acanthe, honnêtement, pas sûr que je prête une énorme attention à cette marque.

Trop classique/tradi pour moi, on peut pas dire que leurs collections me correspondent à 100%, au premier abord en tout cas.

Car Delphine m’avait déjà convaincue du contraire l’an dernier avec le fameux pull « Poncho » en cachemire double fil, coupe loose carrée comme j’aime, d’une douceur et qualité incomparable tant je les porte et lave (en machine !), pas l’ombre d’une bouloche, allez peut-être juste 2-3 qui se battent en duel sous les manches et encore !

L’autre jour, elle m’appelle : « tiens, tu me donnerais ton avis sur notre redingote ? On a une belle matière et je te jure qu’elle est bien coupée, bon OK archi classique, à toi de voir… »

C’est tout vu ! Pile mon envie du moment : un manteau camel le plus sobre possible ! Tout droit, tout simple, et jusque maintenant j’étais restée bredouille : rien qui ne me fasse frétiller.

Une fois validé en boutique, je réalise qu’il va falloir quand même la décoincer un peu cette redingote de dame.

D’ailleurs à peine rentrée, ma grande saucisse me taille direct un costard : « pouaaah, ça te vieillit maman !!! ». Cri du cœur de cette adorable pré-ado.

Attends biquette, laisse lui sa chance !

Et vous, votre chance ?

Oh, un sympathique bon d’achat de 150 euros pour l’une d’entre vous et croyez-moi, à y regarder de plus près, on trouve réellement de beaux basiques chez Acanthe, si si ! (et sans casser sa tirelire, vous allez voir).

Edit du 24/11 : concours terminé, le nom de la gagnante est annoncé à la fin de l’article, « calendrier de l’Avent DIY » merci à toutes pour vos participations !

Continuer la lecture

Page 1 sur 217123Dernière page »

Newsletter

Archives

Blog commercialisé par :