Monthly Archives: octobre 2015

1 robe-pull : 2 possibilités

Une souris dans mon dressing

J’ai un faible pour les vêtements multi-usages, de ceux qui peuvent être tour à tour décontractés ou plus chics selon les accessoires qu’on lui ajoute.

En particulier quand une sortie est prévue le soir même parce que j’avoue ne pas avoir toujours le courage de me changer intégralement après une journée passée en jean/baskets.

Sauf qu’une fois sur place, si les autres filles/copines présentes ont fait l’effort de se pomponner et de sortir une petite tenue un peu habillée, la sensation de décalage n’est pas super agréable.

Parce qu’autant la tenue collait bien en journée, autant la confrontation des genres le soir venu (dans un autre contexte donc) vous renvoie instantanément l’image d’une vieille ado débraillée.

Et malheureusement, se vérifie aussi dans le sens inverse : vous vous jurez de ne plus vous faire avoir et le coup suivant, vous arrivez sur vos talons de 8, maquillée comme une bagnole volée et toutes les autres sont restées en mode « cool-bonne franquette-tatanes aux pieds-no make up », aaargh !

Bien sûr que le but n’est pas de se transformer en clones dans un même diner (on s’ennuierait hein !) mais se sentir bien dans le bon cadre, je reconnais y attacher une certaine importance.

Pour moi, une petite robe pas chichiteuse, voire même basique au premier abord peut sauver la mise sans trop se casser la tête (ni se retrouver en soutif/culotte prise d’une panne d’inspiration 5 minutes avant de partir « attends chéri, je suis pas prête du TOUT !!! »)

Voilà ma petite interprétation (qui vaut ce qu’elle vaut hein !) autour d’une robe noire en laine facile à accessoiriser, d’abord de jour puis en soirée.

Continue reading »

Moutarde et jupette

Blouse soie 123 Paris, jupe Pimkie 1

Le cap psychologique de mi-octobre étant passé, les collants ont de nouveau un droit de sortie et j’avoue que c’est pas désagréable de se rhabiller en fille !

Disons plutôt « femme mûre » pour être honnête, une belle semaine intense est à l’origine de ces petits yeux cernés et hier soir nous fêtions nos 16 ans de mariage #punaise #couplede vieux

Pour l’occasion, on s’est offerts (avec nos 3 loustics) un super resto haut de gamme situé dans une petit coin au charme légendaire : la Courtepaille du centre commercial Carrefour, ah on sait se faire plaisir ici !

Cela dit, on a très bien dîné, la déco a été revue (nettement plus sympa), les enfants y trouvent leur compte (des frites et des pâtes au ketchup, what else ?) et mon homme, ce grand romantique, m’a laissée l’addition, youhouuu !

J’ai trouvé ma vengeance : c’est lui qui se tape ce soir de récupérer le garçon ado à sa première soirée (qui bien entendu nous a gentiment proposé de dormir sur place pour nous éviter cette conduite pénible « tu veux pas aussi un petit bédo et des canettes de bière ? »).

Bref, vis ma vie de famille et revenons à la tenue du jour : d’habitude le weekend je suis plutôt partisane du moindre effort mais ça fait du bien de casser un peu la routine.

Pour garder un maximum de confort, je me suis enveloppée dans des matières douces et nobles (soie et cachemire) mais pas aussi chères qu’on pourrait l’imaginer, vive les promos et autres avantages fidélité !

Continue reading »

Les robes Mathilde sont en ligne :)

Robe Une souris dans mon dressing

Créer un modèle, ça se joue parfois à pile ou face.

Pile, c’est bien sûr le côté que je préfère : l’inspiration est là, le prototype fonctionne (presque) du premier coup, à peine besoin de le retoucher, le tombé correspond à mes attentes, sortons le champagne, je suis une déesse ! #maisbiensûr

Face, le cauchemar : les essais s’enchaînent les uns après les autres et finissent en classement vertical, le tissu pourtant bien joli sur rouleau ne colle absolument pas avec mon modèle et en plus d’être moche, c’est inconfortable. Super ! On recommence tout, les journées filent, rien n’avance, je ne suis qu’une bouse ! #aufonddutrou #egoencompote

Lequel des deux revient le plus souvent ? Je vous le donne en mille…

Il y a aussi un 3ème cas de figure auquel j’attache beaucoup d’importance : vos envies et suggestions.

En mai, j’avais justement gardé en tête l’un de vos commentaires lors du lancement des blouses Chloé : « les mêmes en robe ? Why not ? ».

En toute humilité, je dois reconnaitre que je n’y avais pas pensé donc un grand merci à Cécile qui se reconnaitra peut-être !

Me voilà donc cet été avec mon patron de blouse sous les yeux et un petit croquis (niveau maternelle) : aaarf, y’a du boulot ! Parce que ce coup ci, j’ai envie que la robe soit plus près du corps que les précédents modèles (Bonnie en chambray de cet été ou Fleur de l’hiver dernier avec un large volant placé à la taille) mais pas moulante non plus.

Le volant sera conservé en réduisant l’ampleur (des fronces) et surtout, je veux revenir à mes premières amours : lui ajouter des poches ! Et qu’elles soient à la bonne hauteur pour y plonger naturellement ses mimines.

Je ne sais pas s’il vous arrive (comme moi) d’être embarrassées avec vos mains, à les enfoncer vite dans son jean pour ne plus avoir à les sentir toutes perdues le long du corps.

Des poches dans un pantalon (une robe ou une jupe), ça donne tout de suite une contenance, voire même dans certains cas un peu plus de confiance en soi comme pour dire « merde » la tête haute à sa collègue sournoise qui a l’art de vous trouver mauvaise mine quand vous rentrez de vacances.

Pardon, je m’égare là mais vous voyez l’idée non ?

Quant au tissu, je le voulais souple avec un tombé fluide pour que ce soit confortable et qu’il puisse s’adapter à un maximum de morphologies (j’ai aussi le souvenir un peu cuisant d’une robe – Lily- dont j’avais tout de même très ajusté la coupe au niveau des hanches et fait quelques déçues parmi vous).

Pour Mathilde, les fronces se positionnent juste au-dessus des hanches (selon les statures) donc pas de souci !

Continue reading »

Aperçu des nouveautés d’octobre !

Robe Une souris dans mon dressing

Je suis très heureuse de vous présenter Mathilde, la petite robe d’octobre déclinée à partir de la blouse Chloé que vous aurez peut-être reconnue.

Retravaillée dans sa coupe pour être plus ajustée et allonger la silhouette, avec un volant dont j’ai également réduit l’ampleur pour un volume maitrisé au niveau des hanches, je vous en dis plus demain et espère qu’elle vous plaira !

Elle sera disponible en bleu marine et rouge.

Rendez-vous donc ce dimanche 11 octobre à 18 heures ici et sur l’e-shop pour la découvrir en détail !

Je vous souhaite un très bon week-end !!