Monthly Archives: septembre 2013

J’veux du cuir

Début juillet, j’avais évoqué une certaine target qui a vite tourné à l’obsession : le perfecto Kady d’Isabel Marant.

Ce qui me retenait, tout simplement son prix : à 3 chiffres commençant par un 7 si je ne m’abuse, ça fait mal.

Ajoutons le flot de dépenses liées à la rentrée pas franchement rigolotes, mon changement de statut qui m’impose d’être plus fourmi que cigale (ouch !), une baraque qui ne serait pas contre un sérieux rafraîchissement, et voilà comment mon côté extrêmement raisonnable (on ne rit pas) l’a emporté.

En gros, mettre autant d’œufs dans un même panier ne serait pas l’idée du siècle.

J’aime bien aussi entretenir une envie sans forcément y accéder, ce qui est d’ailleurs préférable car la liste est longue. Donc vu sous cet angle, c’est autant de frustrations en moins. A force, la chose convoitée perd de sa saveur (pour passer à une autre) et dans ces cas-là, je me félicite d’avoir tenu bon, eh ouais, tout victoire est bonne à prendre.

Si au contraire, les symptômes persistent, c’est une autre histoire !

Toujours est-il que je n’avais plus de perfecto en cuir noir, à manches longues (puisque parti en vide-dressing le mois dernier), LA base idéale de n’importe quel look en mi-saison, maintenant quoi.

Et de façon tout à fait inattendue, j’ai eu l’opportunité de recevoir celui-ci, une petite merveille, si parfaite qu’elle me fait (presque) oublier l’idée folle de départ.

Continue reading »

3 looks autour de Candice

Il aura fallu attendre fin septembre pour voir rabouler l’été indien et ça change tout, les terrasses se remplissent à nouveau le midi, on laisse les fenêtres ouvertes et surtout l’humeur s’en ressent.

Seul petit bémol : ça caille sec le matin et le soir, alors il faut prévoir de s’effeuiller aux heures les plus chaudes, voire même sortir une autre paire de chaussures plus légère de son sac, super pratique.

La vie d’une fille est décidément très compliquée.

Psychologiquement, il m’était impossible d’enfiler une paire de collants avant le début officiel de l’automne et comme la météo était effroyable à ce moment là, ni robe, ni jupe ces 15 derniers jours.

Encore un de mes principes complétement stupides mais une saison est une saison !

Du coup, je ne vois plus aucun inconvénient à porter des collants (des lights hein, les gros opaques peuvent attendre encore un peu).

C’est aussi l’occasion d’oser des trucs plus fantaisistes et sortir enfin ma petite robe Candice pour de vrai.

Comme vous le savez, mon plus grand kiff, c’est de piocher dans ma penderie pour tester des associations, j’en ai retenu 3 looks assez différents, j’espère que ça vous plaira !

Continue reading »

Les ch’tis à Marseille

12 potes sans enfants pendant 3 jours, une destination de rêve que 8 d’entre eux ignorent jusqu’au dernier moment et (presque) aucune sortie de CB, voilà le principe de notre WE surprise que nous organisons depuis 4 ans, celui-ci étant le 3ème.

L’idée consiste à cotiser 45 euros/mois pendant deux ans et tout doit rentrer dans le budget : du transport au logement, en passant par toutes les activités jusqu’au moindre pot en terrasse (comme par hasard, ceux-là ont une forte propension à se multiplier).

En gros, pour appeler un chat un chat, on dispose d’un petit 1000 euros par couple, ce qui peut sembler énorme et qui pourtant, sans être forcément grand luxe, file à une vitesse pas possible.

Cette année, c’était donc à moi de m’y coller avec ma copine Aline et nos maris respectifs, ouch, ça se complique car s’il y a un truc (parmi d’autres) pour lequel je suis le summum de la nullité, c’est bien l’organisation des vacances/week-ends.

Légèrement feignasse (ou princesse), j’aime autant déléguer et me reposer sur les autres.

Sur ce coup là, il n’était pas question de décevoir le groupe, mais comment s’y prendre quand on a seulement la destination en tête et qu’on ne la connait pour ainsi dire pas du tout ?

Eh bien, la pêche aux adresses !

Chacun d’entre nous s’est ainsi réparti les tâches et pour ma part, je dois reconnaitre qu’Elodie (habitant sur place) m’a mâché le boulot, sans elle, son immense disponibilité et ses adresses en or avec tous les liens et numéros de téléphone, notre WE n’aurait jamais été aussi réussi.

Je vous emmène à travers un petit reportage photo ?

Continue reading »

Aperçu des Lily d’octobre (+ résultat concours)

Misère, c’était moins une pour tout goupiller et remettre aujourd’hui ma commande de robes Lily à l’atelier.

D’abord, il y a eu l’approvisionnement en tissus une bonne partie de la semaine dernière, un peu en catastrophe, je ne suis hélas pas la reine de l’anticipation.

Par chance, j’ai trouvé mon bonheur, ouf, un stress en moins.

Dans la foulée, la réalisation des 4 prototypes pour m’assurer que chaque tissu colle bien au modèle, l’arrachage de cheveux pour la sélection des passepoils, et les commandes de dernière minute pas certaines d’arriver à temps.

La rentrée des classes en a évidemment rajouté une couche et curieusement les rendez-vous de spécialistes ont ce don extraordinaire de tous se concentrer en septembre, à moins que ce soit encore mon organisation à mettre en cause ?

Bref, les mères sont des saintes (si, si) et les pères font la tronche devant leurs factures qui s’accumulent, ambiance. On ne va pas relancer le débat éternel sur la parité des tâches ménagères mais sérieusement, ils méritent de bouffer leurs paires de chaussettes parfois.

Soit des nuits courtes et mouvementées qui provoquent une humeur de dogue le matin où je vendrais enfants et mari inclus sur EBay (en achat immédiat), ah je fais une belle poissarde ! Les pauvres…

Trêve de chouinerie, je ne résiste quand même pas au plaisir de vous montrer quelques rapides extraits de ce qui m’a autant réjouie qu’angoissée ces 15 derniers jours et vous donne rendez-vous autour de mi-octobre pour les découvrir en détail sur le e-shop.

Continue reading »