Monthly Archives: juillet 2013

La PPPRN (Pas Parfaite Petite Robe Noire)

La petite robe noire, on veut qu’elle nous aille comme un gant, qu’elle nous flatte la silhouette et nous rende chic en un clin d’œil.

C’est dans cette optique que j’ai eu envie de m’en coudre une, toute légère, bien inspirée par la summer dress #1 d’Aurélie.

Il y a eu un premier brouillon à partir du dos-nu Bianca que j’ai bidouillé tant bien que mal, un paquet de modifs plus tard et enfin assemblée dans un voile de coton plumetis, c’est le kiff, je m’embrasserais presque les mains.

A l’essayage seulement.

Car voilà, portée une journée entière et soumise à un jury implacable (ma tribu), elle est en fait truffée de défauts.

Ma fille, celle qui ne mâche pas ses mots, souvent à juste titre : tu fais gamine là-dedans (je serais quand même tentée de le prendre pour un compliment)

Mon vieux brun : elle te grossit (shit, c’était pas le but)

Le plus gros problème reste encore les bretelles, à l’essayage, elles restaient pourtant bien en place et ce dos très dégagé me plaisait beaucoup.

Dans la vraie vie, elles tombent mollement toutes les deux secondes, beaucoup moins élégant.

Continue reading »

Retour aux sources

Voilà 4 ans déjà que mes parents ont vendu leur maison de ch’Nord pour s’installer en Charente et plus les années passent, plus je (re)découvre avec plaisir leur nouveau nid, à chacune de mes (trop rares) visites.

A la faveur de quelques jours chez eux, je me suis fait chouchouter avec mes lardons dans ce cadre archi-reposant, rallongé de 24 h à la dernière minute suite aux des violents orages qui ont stoppé net tout le trafic SNCF.

Pour le coup, c’est la campagne de chez campagne, le premier H&M ou Zara se trouve à plus d’1/2 heure de route, vous imaginez !

Blague à part, et bien que citadine dans l’âme, « la grande ville » ne m’a pas manqué une seule seconde.

Bon, je me suis quand même précipitée à Lille dès cet après-midi

Là-bas, c’est un changement de rythme radical, on prend son temps, on vit proche de la nature et bon sang ce que ça fait du bien !

Je vous livre un petit reportage photos, essentiellement issues d’Instagram (car oui, je confesse une déconnexion « seulement » partielle, sur ce plan là, je suis cuite).

Continue reading »

Moutarde et broderie anglaise en 2 looks

Mardi, je suis retournée chez le coiffeur avec les filles (notre nouveau QG familial, Scult’hair à Wasquehal), presque 2 mois se sont écoulés depuis la dernière coupe et j’avais envie d’un petit rafraichissement avant les vacances.

Du côté de mes greluches, grosse négo sur le nombre de centimètres à couper, on a tranché sur 5 cm, parce que « juste » les pointes, faut pas trop déconner non plus.

Bien entendu, mon vieux brun n’a strictement rien remarqué le soir, un classique.

Et la légère asymétrie, tu la vois PAS ? Mais siiii, enfin, regarde, c’est plus long d’un côté !

Bah non, un mec quoi.

La robe en revanche, il a tout de suite remarqué que c’était nouveau, avec son petit sourire ironique en coin.

Et mes arguments trop jolie – affaire en or tombent comme un flan, il s’en cogne autant que de mes tifs.

Ah si, il trouve qu’elle est un peu courte quand je me baisse. Coquin.

Continue reading »

Menus et looks d’été

Merci, merci pour vos gentils petits mots, ma tuile boulot s’est arrangée pour moitié tout juste hier matin, une très mauvaise blague mais je peux regarder l’avenir plus sereinement (j’espère) et arrêter en tout cas de me ronger les sangs jusqu’à la moelle.

Passons à tout autre chose avec ce bel été qui allège autant nos looks que nos menus (bientôt l’épreuve du maillot) et se mettre dans une ambiance de vacances.

Seul petit problème, c’est que je tourne souvent autour des mêmes recettes et/ou ingédients, à un moment donné le trio feta/tomates/pâtes lasse tout le monde, et par-dessus le marché, je dois amadouer des réfractaires à la moindre petite fantaisie culinaire.

Le mâle primaire veut sa barbaque (rouge de préférence), et je suis flanquée de 3 lardons hyper difficiles dont 2 chouinent devant un morceau de melon ou quelques haricots, sympa au quotidien.

Et puis, j’ai décidé que la patronne (de la cuisine), c’était moi, alors les cocos, vous ferez avec parce qu’il est pas écrit « restaurant » ici !

Continue reading »