Monthly Archives: mai 2013

A quelques cheveux près

J’ignore si c’est le coup des 39 ans ou la météo mais j’ai eu envie de changer de tête.

Me voilà donc chez le coiffeur du coin (Vog) avec des photos précises (dont une de Jennifer Aniston, le ridicule ne tue pas) et quelques mots clés visant à parler le même langage afin d’éviter si possible le carnage capillaire :  « effilé », « mi-court », « plongeant », un peu « fun » et en tout cas plus « rock » que ce que j’avais. Bien.

Mon brief semble entendu, je dis bien semble car le coiffeur me jette limite dehors 1h30 plus tard avec un carré de sage collégienne, genre rien à voir, arguant qu’il n’aime pas trop dégrader sous prétexte de respecter le cheveu (ben tiens) et que c’est très « classe » comme ça.

Au lieu de lui dire « mon coco, tu n’as rien pigé, va falloir rectifier le tir sinon je campe ici » (en un rien plus poli), je me vois encore lui répondre mortifiée : « je comprends, vous êtes en retard pour votre prochain client, je ne vais pas vous embêter davantage« .

Ah, la belle lavette tétanisée par son coiffeur !

Allégée de 42 euros, il  me propose sans conviction de repasser plus tard si VRAIMENT je ne suis pas satisfaite, super engageante la proposition.

Vexée comme un pou, j’en aurais pleuré, non seulement de ne pas avoir été fichue de m’affirmer et de cette coupe merdique qui ne me convient pas.

Bien-sûr il ne s’agit QUE de cheveux, mais mince quoi, c’est comme si le boucher me vendait du mouton en certifiant mordicus que c’est du boeuf.

Finalement je dois une fière chandelle à la communauté Instagram et en particulier Anne-Sophie D. qui m’a filé une adresse sauvetage, autrement plus à l’écoute que la précédente.

Là, au bout d’1/2 h dans un climat de confiance, j’obtenais ce que je voulais initialement, quoique un peu flippée d’avoir retiré autant de centimètres.

Continue reading »

Gâtée !

Ah ça oui, j’ai été gâtée hier, d’abord au réveil avec un somptueux bouquet de fleurs, planqué à la cave la veille pour ne pas faire le mec qui se précipite chez le premier fleuriste du coin parce-que-c’est-la-fête-des-mères, sur ce coup là, il a marqué un très bon point .

Puis au tour des lardons, du moins 2 sur 3 (collège oblige) avec leurs petits mots dégoulinants d’amour et tops cadeaux school-made, je tire encore mon chapeau aux instits, le collier de nouilles n’est plus qu’une légende de nos jours !

Ensuite, j’ai attendu, comme une gamine de 15 ans (oui, c’est vilain) le cadeau d’anniv’ de mari chéri et m’entendre dire : « t’es trop difficile, je préfère ne pas prendre de risque avec toi, on s’en occupera ensemble si tu veux« .

Heiiiiiiiiiiin, c’est une blague ???

Connaissant son degré de patience dans les boutiques (égal à zéro, il trépigne, il a trop chaud, y’a trop de monde…), je ne me vois pas lui infliger cette épreuve.

Conclusion : je peux me gratter sévère.

L’auto-cadeau m’a alors sauvée et j’ai pu feindre la surprise au moment des bougies, si c’est pas de l’organisation ça !

D’autant que quelques jours plus tôt, j’ai reçu un autre très joli cadeau de la part d’une non moins jolie marque et la météo radieuse d’aujourd’hui m’a donné une furieuse envie de l’étrenner, enfin du soleil et des températures décentes (déjà fini demain avec parait-il le retour de la pluie, pfffff…).

Continue reading »

Rétrospective de la semaine

Demain sera un jour un peu particulier pour moi puisqu’il marquera ma dernière année en tant que trentenaire, et j’avoue redouter terriblement ce passage à la quarantaine en 2014.

Et pourtant, de quoi je me plains ? Un mariage qui roule (avec ses hauts et ses bas, normal), des enfants en pleine forme, et un boulot qui me passionne.

Bref, gâtée par la vie et aucune ombre (pour le moment, je touche du singe) à ce joli tableau un peu cliché.

N’empêche que c’est LE sujet de conversation avec les copines dont un certain nombre y passe cette année et aucune ne s’en réjouit, au contraire, ce serait plutôt la flippe qu’autre chose.

Il me reste donc 1 an de sursis avant ce cap fatidique, mes lardons, ces petits fayots, me certifient que je ne fais pas encore vieille (ils doivent avoir un truc à me demander).

D’ici là, pour causer de choses plus légères, j’ai reçu en surprise ce bracelet qui tabasse de ma copine Céline Z et un autre paquet attend d’être ouvert demain (auto-cadeau sur le principe bien commode de n’être jamais aussi bien servie que par soi-même).

On passe au looks de la semaine ? Placée évidemment sous le signe d’une météo désastreuse, les couleurs vives ont pris le relais pour apporter un semblant de bonne humeur.

Continue reading »

C’est pour qui les bons d’achat chez Un oiseau sur la branche ?

La première qui remporte un bon d’achat sur le site Un oiseau sur la branche grâce à son commentaire le plus proche de 9h45 (chiffres tirés par Random comme d’hab):

AnSo dit :

22 mai 2013 à 9 h 48 min

voilà de quoi éclairer notre journée et notre moral en effet ! les boucles d’oreilles Créoles noir de Nadja Carlotti mettraient un peu d’éclat à mes oreilles ;-) merci !!!

Et la seconde gagnante à 23h39 :

Sissypétrovna dit :

21 mai 2013 à 23 h 38 min

J’aime le peigne Fleur doré de Shlomit Ofir. Merci pour ce jeu !

Je récupère vos mails respectifs et les transmets à Frédérique au plus vite afin qu’elle vous crée votre bon d’achat de 50 euros, bravo à toutes les 2 !

Bientôt un nouveau concours qui devrait vous plaire…