Monthly Archives: février 2013

Mon petit pull marine

Les jours se suivent et se ressemblent et comme beaucoup d’entre nous, c’est de pied ferme qu’on attend la hausse du thermomètre annoncée par notre Evelyne nationale.

Pas bien finaude, c’est par 2 degrès que j’ai choisi de porter un pull en coton, plus débile comme idée, je vois pas !

Le bon plan, lui, n’attends pas et je peux vous dire que celui-là vaut le détour.

D’abord pour sa matière, ensuite pour ses torsades parce que JAMAIS je ne tricoterai ce genre de truc et enfin le prix : 9,90 euros le basique incontournable, là je connais pas mieux.

Même l’espagnol ou le suédois ne peuvent rivaliser sur un coup pareil.

S’agissant d’une promo sur laquelle je suis tombée la semaine dernière, ce serait ballot de vous en parler une fois celle-ci terminée, si tant est que vous ayez à votre tour envie de l’adopter.

Continue reading »

Vitaminée

La semaine dernière, on a cru que le printemps allait être des nôtres une bonne fois pour toutes et puis non, rebelote le froid glacial et la neige pour mal d’entre nous.

Quoique le Nord semble pour une fois relativement épargné de ce côté là, je vous rassure, on se tape une belle grisaille à rester au fond de son plumard.

Seule solution pour faire entrer un minimum de couleur (et matière printanière) : la superposition de couches.

Donc, si je veux porter sans attendre cette petite veste toute légère qui me donne la pêche, c’est à renfort de pull bien chaud dessous et son t-shirt à manches longues.

Voilà pour le menu du jour !

Même que c’est un bon plan et qu’il y a encore quelques années, j’aurai pu rougir de sa provenance comme une petite snobinarde : Promod ? Promoche oui !

Comme quoi.

Continue reading »

L’intérêt de faire un cadeau à son homme

Entre le dentifrice et les tomates inspides d’hiver, il y a toujours moyen de rendre le plein de bouffe plus excitant que d’habitude, en poussant le caddie par exemple du côté du textile homme.

Là vous tombez sur une chemise, bien alléchante, les carreaux sont à tomber, les finitions impeccables, sans un gramme de polyester et les 19 euros de l’étiquette vous invitent à poser rapidement la chose sur le pack de bière.

Tout de même, vous vous dites que ce serait sympa de rapporter un petit cadeau à votre mari et vous la choisissez tout juste dans sa taille, comptant bien lui piquer dès que possible, cadeau intéressé donc.

De retour à la maison, d’un air victorieux (pour mieux cacher votre incontestable mauvaise foi) : « j’ai une surpriiiiiise pour toi mon chou !!!! »

Et c’est le bide : « mouais nationaliste à mort ce bleu/blanc/rouge, on a une soirée déguisée bientôt ? ».

Affaire rondement menée, elle sera donc pour moi, eh eh !

Un petit échange dans la taille du dessous (difficile de faire vestiaire commun à la maison) et reste maintenant à trouver un autre VRAI cadeau, parce que c’est pas très glorifiant ce que je viens de faire là.

Continue reading »

Les Rosalie sont en ligne

Ne vous fiez pas à cette posture de matrone les mains bien calées sur les hanches, sûre d’elle et prête à en découdre, en général je la réserve à mes lardons, le doigt pointé en prime.

En réalité, je n’en mène pas large, comme toujours lorsqu’il s’agit de présenter mes petits modèles.

L’expérience positive de ces derniers mois devrait en principe dissiper mes doutes mais non,  ils s’accrochent les morveux !

Fort heureusement, la qualité de confection est conforme à mes attentes et les photos réalisées avec ma copine dans son studio reflètent l’image que j’avais envie de donner à ces robes.

Si vous saviez l’énergie qu’elle doit déployer pour me retirer le balai king size dans l’arrière-train : musique à fond et dirigée à la baguette pour rendre l’ensemble vivant, la photo statique, ça l’enquiquine au plus haut point.

J’espère qu’elles vous plairont et vous explique plus bas le petit couac que nous avons rencontré, si tout roulait sans encombre, ce serait nettement moins drôle !

Continue reading »