Mère indigne ou mère courage ?

Qu’on se le dise, je DETESTE les goûters d’anniversaire : les décibels des bambins surexcités, la baraque retournée, les animations à prévoir, le gâteau qui fait un bide, la ruée vers les bonbecs comme s’ils n’en avaient vu de leur vie et les disputes qui en découlent, les verres renversés, les pipis d’urgence, j’en passe…

Forte de ces expériences peu encourageantes, voilà 6 mois que je fais poireauter ma petite dernière qui me supplie au moins une fois par semaine « maman, steuplait, c’est quand que je fais ma fête avec mes copines ?« . Moche hein !

Au pied du mur et en mode honteuse, je m’y suis donc collée cet après-midi pour son plus grand bonheur MAIS pas le mien. Je me serais plutôt vue en position horizontale dans un calme absolu (on peut rêver) la couette remontée jusqu’aux oreilles.

Qui en est pour un collectif anti-goûters-d’anniversaires-qui-plombent-le-samedi ?

51 thoughts on “Mère indigne ou mère courage ?”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>