Monthly Archives: mai 2011

Nude look (en partie)

Je sentais bien que la bouffe allait l’emporter sur mon projet de terminer une petite robette pour la grande occasion, ajoutez à cela une météo frisquette en fin de semaine, j’ai préféré prendre une option sécurité en adoptant chez le suédois une veste nude.

Coupe parfaite, tombé nickel, joli tissu en 100 % lin dans un ton nude rose poudré irrésistible (enfin nude quoi), autant d’ingrédients qui m’ont fait passer à la caisse sans la moindre hésitation.

Et son prix vous allez me dire ? Carrément indécent : 34,95 euros. Ils sont forts ces chinois ! Si je voulais jouer les casse-bonbecs, je dirais que la doublure, quant à elle, laisse un poil à désirer. M’enfin à ce prix là, on ne fait pas trop les difficiles, surtout qu’elle est pour ainsi dire invisible de l’extérieur.

En effet, les manches longueur 3/4 terminées par une série de boutons recouverts ne méritent pas d’être reboulées, laissons-les tranquilles.

Ne restait plus qu’à concocter un look un tant soit peu chic en évitant l’effet first lady, et là, ce n’était pas une mince affaire car voyez-vous, le nude n’a pas reçu un accueil très favorable auprès de mon dressing. Les couleurs vives lui ont tout de suite fait la tronche alors que Louise prouve avec brio qu’elles peuvent au contraire s’entendre à merveille.

Continue reading »

Le buffet !

Entre vos idées à la pelle, celles des copines et mes vieilles recettes largement éprouvées dans un certain passé, j’ai réussi à pondre un buffet décent sans y passer la semaine, quoique mis bout à bout, pas loin de trois jours quand même.

Si je ne regrette pas ma journée off de jeudi (un immense merci d’ailleurs pour tous vos messages qui ont contribué à faire de ces 37 ans une journée ô combien appréciable, surtout que je n’attendais rien de particulier, serais-ce la voie de la sagesse ?), je me suis pris un coup de chaud dès le lendemain avec la somme de machins que je m’étais mise au défi de cuisiner.

Je vous épargne les photos de la cérémonie (mine de rien riche en émotions) pour rentrer directement dans le vif du sujet : la bouffe !

Continue reading »

37 printemps

Quand j’y pense, quelle horreur ce titre, remplacer les années par des printemps, ça me fait prendre un coup encore plus vieux.

Depuis mes 35 ans, je sens inéluctablement la pente glissante vers ce changement de dizaine terrifiant (pour moi en tout cas) , d’ailleurs j’en connais une qui y passe demain et l’événement ne la fait pas vraiment poiler.

Le compte à rebours est en route, plus que trois ans avant la fameuse crise de la quarantaine, j’en frémis d’avance. Et en même temps, plus je vieillis, mieux je me sens dans ma vie. Comme le (bon) pinard dans un sens, il bonifie avec l’âge, d’accord on se rassure comme on peut.

En parlant de vin, je vous disais hier que j’avais reçu des colis surprise et au-delà du contenu, c’est leur provenance qui m’a le plus touchée.

Continue reading »

Kapagande : les deux gagnantes !

Avec cette photo, le suspense prend immédiatement fin pour bon nombre d’entre vous, l’ami Random a tranché et le tirage au sort désigne respectivement les boucles d’oreille LEONE et les bracelets rose LEONOR.

Que toutes les déçues se rassurent, un petit lot de consolation devrait vous faire retrouver le sourire en fin de billet.

Sans plus attendre (inutile d’en rajouter des tartines), les deux veinardes qui recevront un joli pochon garni dans les prochains jours sont :

Continue reading »