Requinquée !

Rire à gorge déployée, papoter, marcher, shopper, ripailler et picoler, voilà les meilleurs ingrédients de ces deux jours à Paris en fort bonne compagnie. A commencer par mon accolyte de premier choix que j’ai eu tant de mal à quitter samedi soir avant de reprendre mon train avec un goût de trop peu, le coup classique.

Et rompre les habitudes en multipliant les cafés/apéros/restos avec un paquet de filles qui ont de  l’enthousiasme à revendre, eh bien je peux vous dire que ça fait un bien fou.

Alors dans le désordre puisque c’était mission impossible de réunir en même temps tout ce p’tit monde : Peggy, Sophie, Anne-Laure, Marie, Marie (n°2), Anne-Sophie (de la petite bombe qui débarque avec sa grosse bécane de mec, elle nous a scotchées), Anne-Céline et Céline, merci les girls pour ces chouettes moments bien trop courts !

Récit en images avec un petit bonus de fin de soldes ? 

Notre baptême de moto avec Armelle (à l’arrêt, hum), la 4ème bouteille de cidre était-elle nécessaire ?

Une incontournable et néanmoins très jolie ballade chez MERCI, et Armelle qui fait sa fiérotte avec l’ultime valise en Liberty de la boutique, cherchez pas, elle l’a embarquée sans hésiter.

J’ai adoré cette mise en scène composée d’armoires à pharmacie vintage en métal 

Les enveloppes kraft recouvertes de Liberty, le summum du chic qui a son prix (6,90 euros le petit format)

Les caisses anciennes numérotées en enfilade, j’en aurai volontiers embarqué quelques unes

Une porte moulurée en trompe-l’oeil, bluffante de réalisme

Une nappe d’un moutarde ultra-lumineux, presque raccord avec mon snood picallili que j’ai béni durant ces deux jours, on n’est pas prêts d’accueillir le printemps !

Avec le médaillon « 2011 », que j’ai customisé hier en collier associé à un autre gros médaillon en porcelaine (ou céramique, je ne sais plus trop).

3,50 euros, pas de quoi mettre en péril le plein de bouffe de la semaine.

Autre lieu, autre ambiance (moins bobo-chicos cette fois):

Armelle, championne du monde du look le plus vilain chez Uniqlo, les prix sur ces pièces étaient sacrifiés, allez savoir pourquoi ! (les pourrisses ont crû bon d’ajouter que l’ensemble irait à merveille avec mes derbies zébrées)

Jamais en panne d’une petite blagounette (attention pas la blague belge premier degré ou les histoires de toto, hein !) , je lui dois plus sérieusement l’acquisition d’un petit pull-cropped doudou qu’elle a déniché au rayon enfants de Zara, blindé de monde au point d’avoir envie de prendre ses jambes à son cou.

Essai concluant de retour au bercail :

On l’a chacune embarqué en taille XL (162 en stature enfant) pour 12,99 euros

Foulard, jean et serre-tête H&M – Gilet Zara kids – Pull Camaïeu – Boots André – Bracelet Claire’s

Grande adepte des friperies parisiennes pour ses trésors et prix imbattables, j’ai mis la main sur un short en cuir, certes pas à ma taille mais dont la matière première (à tomber) pourrait trouver une seconde jeunesse sous d’autres formes, lesquelles ? Aucune idée pour le moment. 

10 euros chez Vintage Desire, 32 rue des Rosiers (4ème arrondissement)

Et enfin, de la couleur flashy pour vaincre le froid en attendant le printemps :

Grosse laine méchée « Magnum » de chez Lil Weasel, impossible de résister face à cette couleur vitaminée, ce sera un snood vite-fait bien-fait, rapport à mes compétences limitées et mon baobab dans la main en matière de tricot.

Le terme raisonnable peut résumer ce shopping, ma valise toutefois alourdie par 1000 mètres de passepoil et biais, soit une addition bien salée à vous faire passer toute envie de faire chauffer la CB par la suite, j’y ai laissé un bout de bras dans tous les sens du terme, allez porter la valoche dans les escaliers du métro, bon sang mais où sont passés les gentlemen prêts à aider une pauvre femme en mauvaise posture ?

Une fois arrivée à Lille, ce n’était pas un mec galant qui m’attendait mais LE bachelor avec champagne dans la familiale.

Trop fort mon p’tit mari !

64 thoughts on “Requinquée !”

  1. Cécilou

    Tu l’as trouvé OU ton homme ? moi, je sais, TU l’as trouvé car TU es la meilleure. On peut se rhabiller, pas à la hauteur, c’est TOUT !
    Heureusement que la douane volante ne t’as pas choppé avec 1000m de pasepoil, ils auraient cru à un traffic. Tu étais mal !
    Bises et merci pour tes posts si dôles et si frais !

  2. séverine

    salut les filles je ne voudrais pas casser le mythe du mari même si effectivement il a grave assuré avec sa coupette… mais disons que pour les enfants il les avait plutôt casés à droite et à gauche… moi j’avais Gaspard à la maison… et y avait pas d’enfant chez lui vendredi soir quand il a fait soirée poker (dixit mon mari à moi …)
    bisous à toi Anaïk, Gas a été super sympa

  3. modebea

    Ce rose est magnifique, très punchy ! Tu vas finir l’hiver en beauté avec ce futur snood… Beau reportage qui donne envie de faire une virée à paris !!

  4. bavardises

    Tu nous le prêtes, le mari?
    Dis donc, ca a l’air d’avoir été l’éclate : entre le concours Miss France chez Uniqlo et les 24 heures du Mans, vous n’avez pas chômé! J’imagine que ca rebooste, en effet!

  5. Clemmmh

    Joli week end.
    J’aurais aimé partager une tranche de rigolade avec vous !
    Nouveau ton head band que tu portes sur la moto ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>