Monthly Archives: janvier 2011

Requinquée !

Rire à gorge déployée, papoter, marcher, shopper, ripailler et picoler, voilà les meilleurs ingrédients de ces deux jours à Paris en fort bonne compagnie. A commencer par mon accolyte de premier choix que j’ai eu tant de mal à quitter samedi soir avant de reprendre mon train avec un goût de trop peu, le coup classique.

Et rompre les habitudes en multipliant les cafés/apéros/restos avec un paquet de filles qui ont de  l’enthousiasme à revendre, eh bien je peux vous dire que ça fait un bien fou.

Alors dans le désordre puisque c’était mission impossible de réunir en même temps tout ce p’tit monde : Peggy, Sophie, Anne-Laure, Marie, Marie (n°2), Anne-Sophie (de la petite bombe qui débarque avec sa grosse bécane de mec, elle nous a scotchées), Anne-Céline et Céline, merci les girls pour ces chouettes moments bien trop courts !

Récit en images avec un petit bonus de fin de soldes ? 

Continue reading »

Prendre l’air (de Paris)

De retour à la maison ce soir avec mes 3 affreux, mon fils m’a posé la question qui tue : « dis maman, entre nous, tu vas à Paris pour ton travail ou pour prendre du bon temps avec tes copines ?« . Du haut de ses 10 ans,  il a déjà tout pigé.

Cela dit, mon p’tit futé s’est retrouvé témoin d’échanges téléphoniques qui traduisaient davantage le plaisir que la contrainte, les « hiiiiiiiiii, ouaiiiiiiiiis ou cooooooooool !!! » m’ont trahie. On ne nous répétera jamais assez que les enfants ont oublié d’être cons bêtes.

Cette virée parisienne tombe à la fois bien et mal, commençons par le négatif, je préfère toujours conclure par une note positive.

Continue reading »

Le zèbre et la jupe midi (ou crayon selon les avis)

Avec cette météo à se pendre (flotte, flotte et re-flotte, on n’en peut plus), je ne quitte plus ma petite veste zébrée qui a au moins l’avantage de faire diversion à défaut de ne pas être discrète.

Aujourd’hui, je l’ai combinée à cette fameuse jupe midi (ou crayon, après une rapide vérif’, les deux appellations peuvent être utilisées pour cette même forme), je sais qu’elle ne fait pas l’unanimité mais que voulez-vous je l’aime bien (obstinée, moi ?), en particulier avec mes nouvelles bottes chéries, je lui trouve un petit côté seventies-chic qui calme mon zèbre.

En toute honnêteté, je me suis aussi largement inspirée d’un look coup de coeur chez la Chroniqueuse en catimini, en plus d’être une crème de fille, son blog regorge d’associations plus que réussies, une vraie mine !

Continue reading »

Il n’y a pas que le léopard dans la savane

Sans délaisser l’imprimé léopard qui garde sa place de chouchou dans mon dressing le plus souvent en petites touches, j’accueille tout doucement (mais sûrement) une autre bête sauvage un peu plus difficile à approvoiser que son comparse car pour le côté passe-partout, peut mieux faire.

Si mes derbies rouges et zébrées vous ont provoqué une irritation rétinienne, je ne saurais trop vous conseiller d’enfiler une bonne paire de lunettes de soleil parce qu’il ne s’agit plus ici d’une petite touche animale, on n’aime ou on n’aime pas. On en reparlera d’ailleurs cette semaine autour d’une battle de chaussures, une chose est sûre, la poilade devrait être au rendez-vous et j’aurai grandement besoin de votre soutien.

Revenons sur cette petite veste sans manches déjà présentée ici dans une version plus soft. Compte-tenu du risque élevé de virer pu-pute (au lieu de chi-chic) avec l’imprimé bestiaire, j’ai pris une petite option sécurité en la doublant avec un drap de laine noir. Des fois que je me retrouve dans l’incapacité d’assumer la savane attitude, je retourne ma veste (mouaaarf, quelle forme olympique ce matin) et on n’en parle (presque) plus.

Continue reading »