Monthly Archives: mai 2009

Summer day

Mais quel énorme pied de pouvoir dégainer maillots de bain et tongs pour toute la family et se sentir comme en grandes vacances le temps d’une journée et en seulement 10 mn de route.

Eh oui, on a la chance incroyable de profiter d’une piscine au coeur d’un jardin hallucinant chez mes parents, le bonheur, j’vous dis.

Comme chez Poppyrose, L’Homme repart au turbin dès demain, mes lardons zappent aussi l’école mardi, c’est tout de suite moins la fête…

Pour voir les autres HSE, ça se passe par

Plumée !

Pourquoi se contenter d’une plume en toc quand on peut s’offrir de la vraie plume de paon tout en évitant de faire cramer la CB ?

Je fais bien sûr allusion au sautoir Matthew Williamson qui s’est littéralement arraché dès le premier jour de sa mise en vente chez H&M le mois dernier.

Indéniablement joli toutefois un poil bling-bling à mon goût. Je veux du naturel.

Une virée à la Droguerie et quelques manipulations plus tard, mon sautoir s’invite autour de mon cou. Pile le petit accessoire trendy qui me manquait pour booster un simple TS blanc.

Gilet et pochette homemade – jean slim et bracelet H&M – TS Texti – Ceinture New Look – Sandales Minelli

Bonne journée !

Edit de 19h30 : petit tuto de la pochette puisque vous êtes plusieurs à me le demander, je ne suis pas super douée pour expliquer, n’hésitez pas à me contacter pour plus de précisions…

Petit clic sur la photo pour agrandir

Menthe à l’eau et diabolo fraise

Plus japonais que williamsonien, voici mon manteau L du dernier Stylish Dress Book en version ultra-flashy, le vert étant largement de la partie cet été, je ne me suis pas privée pour choisir un tissu vitaminé qui m’a tapé dans l’oeil avant tout. Sensible aux tendances oui, victime non !

Une fois n’est pas coutume, j’ai suivi le patron presque à la lettre, aucune mauvaise surprise à l’arrivée, celui-ci est coupé à la perfection, ça fait du bien.

Comme j’aime bien que ce soit aussi joli à l’intérieur qu’à l’extérieur, j’ai ajouté un biais sur les parmentures :

Et j’ai doublé le nombre de surpiqûres sur la ceinture (7 cm d’intervalle environ) :

Pourquoi le diabolo fraise ? Les shoes, pardi !

Voilà donc l’objet du délit, mon cadeau d’anniversaire by myself puisque on n’est jamais mieux servi que par soi-même, c’est bien connu et pour changer, L’Homme n’aime pas et me surnomme le catcheur, non mais d’où qu’il est allé chercher cette idée ?

Il y a encore peu de temps, Minelli rimait pour moi avec Mamie mais cette année on peut dire qu’ils ont mis le paquet pour nous pondre des modèles plus alléchants les uns que les autres. Avec leur collection actuelle, je suis devenue accro aux shoes alors que je m’estimait relativement calme à ce niveau là jusqu’à maintenant.

Pourvu que l’Homme ne me lise pas, il dirait que je mens comme un arracheur de dents.

Bref, un premier coup de coeur avec la campagne de pub, puis chez Colaly, le clou enfonçé chez Punky B et Balibulle, j’ai fini par succomber à mon tour.

Corail + vert, un duo qui fonctionne assez bien et tant pis si je ressemble à un perroquet, à moi, ça me plaît.

Et puis si je ne me sens pas d’humeur à faire péter la couleur, il reste toujours la solution easy du noir pour calmer ce vert so flash, par ailleurs on ne peut plus ardu à photographier, impossible d’obtenir sa couleur réelle, la première en entrée de post est encore la plus fidèle.

Mille milliard de millions de merci pour vos petits mots super gentils et touchants le jour de mon anniv’, grâce à vous et à mes copines de la real life j’ai passé ce cap des 35 ans haut la main, vous êtes démentes les filles !

35 !

Le cap des 35 ans, c’est ce qui m’arrive aujourd’hui, on a déjà vu pire comme événement mais quand même…

J’ai demandé à mes lardons de deviner mon âge, quand je leur ai annoncé la couleur, j’ai eu droit en choeur à : « hein, mais t’es super vieille maman », qu’ils sont mignons !

En toute sincérité, j’accueille cet âge plutôt sereinement, pourquoi ?

– Je me trouve moins moche plus jolie qu’il y a quelques années, mes joues d’ado attardée ont fondu et je me sens assez copine avec mes nouvelles rides (pour le moment), si ces quelques cernes et poches sous les yeux pouvaient disparaître d’un coup de baguette magique, ce serait la cerise sur le gâteau.

– Mes petits grandissent, du coup je gagne en liberté, un peu d’autonomie, c’est toujours bon à prendre même s’ils s’étripent en permanence.

– Côté self-esteem, on progresse aussi, aucune comparaison 5 ans plus tôt.

– L’Homme est toujours in-love alors que je le gonfle sévère avec mon addiction blogosphérique et autres travers que je ne tiens pas à dévoiler ici. La blogothérapie a ses limites tout de même, non ?

– Et on va tous les 5 très bien, que demander de plus ?

Un beau sac en agneau plongé peut-être ou des nouvelles shoes, chéri si tu me lis…

A ce propos, je crois bien que je ne vais pas attendre l’initiative de l’Homme, le chiffre 35 mérite sans nul doute un petit plaisir perso (esprits mal tournés, allez voir ailleurs si j’y suis). J’ai déjà ma petite idée, vous vous en doutez, on ne se refait pas.

En attendant, je profite d’un peu de temps libre pour réaliser une petite créa japonisante dans une couleur flashy trop jolie, un vert-turquoise dans l’esprit de la collection Matthew Williamson pour H&M.

Robe Matthew Williamson vendue à prix totalement indécent sur Ebay

comme la pochette d’ailleurs

ou encore le sautoir plume de paon

La suite, très vite…

Demain c’est au tour de Sarah Babille, ma suissesse préférée de se prendre une année de plus, fonçez sur son blog, la lire est un régal.