Monthly Archives: mars 2009

Total wedding look (acte 2)

Comme promis, le total wedding look  « jour » : la veste lamée homemade, clone de la veste officier bleu klein, un pantalon cigarette dégoté chez l’espagnol pour 5,90 euros, une blouse Zara nude déjà présentée, les sandales Minelli, un panama en paille shoppé au rayon hommes chez C&A pour 9,90 euros sur lequel j’ai glissé une pince à plumes prêtée par ma cop’s Elodie (merci Elo ! Tu me sauves la mise entre autre sur ce coup), une petite pochette réalisée pour un autre wedding last year et un sautoir du Mali rapporté par mes trop gentils parents avec une pince fleur à sequins from H&M fixée dessus.

Look the ring !

Alors, ça fonctionne d’après vous ? Si vous me répondez que c’est une cata, je n’ai plus qu’à me défénestrer, à J-5 no way pour un plan B !

Total wedding look (acte 1)

Pardon, je vous bassine avec ce mariage, que voulez-vous, c’est le dernier dans ma fratrie, je suis au taquet ! J-6 avant le big day, vous serez bientôt débarrassées et pour me faire pardonner, un tuto de sautoir tressé en fin de post…

Reprenons la fameuse PRN réalisée à partir d’un patron japonais et associons-lui de la couleur suivant tous les conseils avisés que m’aviez prodigués il y a 1 mois déjà.

Pochette homemade réalisée avec un reste de tissu de ma veste d’officier bleu klein, passepoil et pompon en rubans argentés from Toto et pochoir en peinture argentée.

Bracelet manchette Promod, vous noterez au passage ma propension à assortir les couleurs, un peu kitsch, je vous l’accorde mais on ne se refais pas.

Sautoir tressé et enroulé plusieurs fois réalisé avec des rubans en satin from la Droguerie et Toto + 1 lien en suédine fauve.

Comme cette foutue veste pailletée la Redoute ne veut décidément pas arriver malgré 2 mois d’attente et 3 semaines de délai annoncé, à moins d’un miracle this week, j’ai préféré improviser un plan B :

Une simple veste noire que je pourrai presque qualifier de vintage, celle-ci squattant ma penderie depuis au moins 15 ans, j’y ai même retrouvé récemment dans une poche une pièce de 2 Francs, c’est vous dire ! Un petit reboulage des manches et le tour est joué.

Autre façon de porter le sautoir sur un simple TS blanc :

Un p’tit tuto, ça vous dit ? Si tant est qu’il soit nécessaire tellement la chose est simplissime à faire.

Prenez 3 mètres de plusieurs rubans satin, ici 3 rubans de 3 mm de large turquoise, vert émeraude et bleu navy, 1 ruban d’1 cm de large bleu klein, 1 lien en suédine fauve et 1 genre de fil coton enduit turquoise.

Faites un premier noeud avec tous les rubans à 15 cm des extrêmités, tressez en répartissant les couleurs sur env. 25 cm, fermez la tresse en les nouant, laissez à nouveau env. 15 cm de rubans libres, un nouveau noeud, tresse plus petite (env. 15 cm) et ainsi de suite. Au total : 5 tresses. A l’origine, je voulais insérer une chaîne pour un p’tit côté bling-bling mais ça coûte un 1/2 rein à la Droguerie !

Rien de plus simple et vraiment de quoi s’amuser en jouant sur la largeur et la matière des rubans ainsi que les couleurs.

Demain, le total look wedding de la journée avec du chapeau customisé. Après, promis, je vous fous la paix…

Pour terminer, juste une photo de mon fiston masqué qui ma fait jurer de la publier, sympa il est raccord côté couleur :

Bonne journée !

Les enfants, vos devoiiiirs !

Comme chaque dimanche soir, les incontournables devoirs, la barbe !

Sauf qu’aujourd’hui même pas eu besoin de beugler pour qu’ils s’y mettent et cerise sur le gâteau, sans s’étriper, merci le passage à l’heure d’été ?

A partir de maintenant et pendant 6 mois, à nous les longues journées et l’impression si agréable de moins courir, quelques degrés de plus et on sera au top…

Bonne fin de (long) WE !

La flippe du coup’tif : PHOTOS !

Evénement majeur today : je vais tenter de mettre un terme à mon désarroi capillaire, ma tignasse filasse me filant presque de l’urticaire. Je devrais être en toute logique ravie de ce RV (aaah le massage du cuir chevelu pendant le shampoing, aaaah le p’tit café, grrrrr « on vous fait un soin madame ? »), au contraire, c’est échaudée et flippée que je m’y rend car ratée j’en suis repartie la fois précédente.

La communication entre un coiffeur et sa cliente est excessivement périlleuse, le premier emploie des mots techniques et la seconde un vocabulaire qui n’existe parfois pas pour formuler sa demande.

Forte de cette expérience, j’embarque avec moi quelques photos, certes un peu kitsch, elles semblent sortir tout droit du « salon de coiffure pour dames Renée » de Trifouillis-les-Oies avec cloches vintage marronnasses pour les mises en plis et mobilier en formica, mais c’est tout ce que j’ai trouvé sur le Net se rapprochant de l’esprit souhaité.

Rien de transcendant, on est d’accord, donc faisable, non ?

Soit je revient emballée et y’aura une petite photo en edit ce soir avec l’adresse en bonus, soit je suis à nouveau ratée et vous n’entendez plus parler de moi avant un bon moment.

Croisons les doigts pour que je ne revienne pas comme ça :

Et vous, excitées ou flippées avant un RV chez le coiffeur ?

Edit de 19h30 : les photos !

Un avant/après dont j’ai piqué l’idée à Olive et Pia

Avant avec ma Ninon « ze veut faire la photo man-man ! » et Faustinette en arrière-plan sans tête

Après en mode repris de justice

Foulard Zara – Liquette orange créa perso – TS navy H&M – leggings jersey flammé Zara – bottes Minelli (sorry, photo à faire dégueuler une hyène…)

Suis-je contente ? En toute franchise, oui. C’est plus net, je me sens tout légère et je me félicite d’avoir embarqué les photos, autrement plus efficaces que des mots hasardeux du genre « pas trop dégradé, un peu plongeant mais pas comme la Beckam… »

Et vous, votre verdict ?

L’adresse pour les ch’timis, si le coeur vous en dit :

Prix : 38 euros (shampoing/coupe/brushing)

Je vous souhaite un excellent week-end avec un tas de trucs à vous montrer dès lundi !