Monthly Archives: janvier 2009

Tellement MARANT

S’il y a une créatrice que j’adore et que je chéris, c’est bien Isabel Marant, chacune de ses collections me fait tout simplement rêver mais mon banquier reste très ferme sur ce sujet : c’est un NON catégorique !

Et pourtant, la tentation de se mettre dans le rouge vif est so forte.

Une des pièces pour lesquelles je me damnerai : le boléro aux mancherons goldorakisants

D’autres pièces toutes simples (c’est vite dit) comme ces petites vestes :

Et ce qui m’interpelle le plus dans ces vestes, c’est la couleur : bleu Klein

Oui, bleu Klein et orange seront mes couleurs fétiches cet été, à l’image de cette divine silhouette ce boudin ambulant aperçue chez elle :

Roseanna 

Je me suis donc mise en quête d’un tissu susceptible de combler ma nouvelle inspiration modesque.

Bonne pioche avec cette gabardine d’un bleu klein flashy à souhait mixée avec des boutons d’aspect vintage, j’ai ma future veste bien ancrée dans la caboche et maintenant y’a plus qu’à :

Seulement, va falloir patienter un peu avant de voir la bête, avec l’espoir fou qu’elle ne rentre pas dans la catégorie des grands ratés.

Suite donc, dans un prochain épisode car ma meilleure copine la sewing machine est déjà très occupée en ce moment.

Petit caillou pour grand projet

Il y a quelques jours je vous parlais de ça :

C’est quoi déjà ? Juste une jolie occasion de participer à une good cause.

Le principe : on crée un top enfant ou femme qui seront vendus lors d’une journée EXCEPTIONNELLE le 21 mars prochain. Et la totalité des ventes sera reversée à l’association SOLEA pour la réouverture d’une école dans un village isolé en Thaïlande. Simple et efficace.

Voici mon petit caillou apporté à ce grand édifice :

Un top enfant en taille 4 ans entièrement doublé – Popeline vieux rose grisé, poches et nouettes en coton choco.

A porter dès le début du printemps sur un sous-pull ou TS manches longues avec un jean.

Vous trouvez ce projet super tentant mais la couture pour vous, c’est juste NO WAY !

Aucun souci, venez vous faire plaisir le 21 mars en achetant à prix ultra-lights une ou plusieurs pièces (10 euros le top enfant et 15 euros le top femme). Je vous communiquerai tous les liens dès qu’ils seront dispos.

En bref, on crée ou on achète ou même les 2, dans tous les cas, ce sera tout bénéf pour ces enfants qui attendent devant la porte fermée de leur école !

Injustice réparée

Ouf ! Ma Ninon a retrouvé le sourire quand elle a découvert ce soir sa petite blouse, tout à fait identique à celle de sa grande soeurette.

It’s a joke ! Elle s’en tape complétement, c’est plutôt sa môman qui s’est jetée sur elle à peine rentrée de l’école pour lui enfiler la chose sur le dos.

Et contre toute attente, sans négocier, elle m’a offert son plus beau sourire !

Dois-je préciser que son frère faisait l’andouille pour la faire rire ?

Dois-je aussi préciser que j’ai utilisé une méthode TRES répréhensible : le chantage aux bonbecs contre des photos ?

2 p’tits Dragibus sur des menottes qui ont bien travaillé at school, c’est si grave ?

OK, je plaide coupable mais n’éprouve aucun regret.

T’as le blues ?

Comme le printemps n’est pas prêt de pointer le bout de son nez, je jette mon dévolu sur les tissus.

Je veux de la couleur ! Et j’ai justement dégoté une jolie popeline pour réaliser aujourd’hui une petite blouse pour ma grande cocotte de 6 ans.

En rentrant de l’école, cette coquine me montre trop fièrement sa première dent qui bouge et ça m’a filé un coup de blues. Je sais, c’est bête mais la 1ère dent de lait qui s’apprête à se faire la malle me fait toujours cet effet là. La fin de la petite enfance et autres réjouissances…

Faut bien l’avouer, ils ne sont pas arrangés nos lardons avec leurs sourires édentés. Quant aux grosses dents qui prennent le relais, NO COMMENT !

Bref, revenons à notre sujet : la blouse portée par l’intéressée, toute excitée d’avoir un grand frou-frou sur le devant !

Popeline rose corail – Liberty cordelia

Gros plan sur le « frou-frou »

Détails du dos

Et demain, le clone pour sa p’tite soeurette qui me dit :

et moi ? et moi ?